Le 9 mars nous sommes allés à Rouen car nous étions de garde.

Nous en avons profité pour emmener Louison au Panorama XXL qui se trouve sur les quais de Rouen.

C'est un énorme cylindre d'une hauteur de 35 mètres pour un diamètre de 34 mètres. Y sont exposées des toiles géantes de Yadegar Asisi. Il étudie l'environnement du sujet choisi et reproduit sur des toiles dont les lés font 3 mètres sur toute la hauteur (un exploit) et qui sont justaposés jusqu'à devenir invisibles.

Il y a déjà eu ROuen au Moyen-Age que nous avions vu. Jusqu'au 26 mai nous pénétrons au coeur de la forêt équatoriale du Brésil.

IMG_20190309_153253

Avant d'entrer dans la structure proprement dite, une exposition nous met déjà dans l'ambiance.

IMG_20190309_132950

Je n'aimerai quand même pas me balader dans cette forêt, les insectes sont trop gros.

IMG_20190309_133347

Bon là le moustique a quand même été grossi.

IMG_20190309_133416

Les animaux savent très bien se camoufler.

IMG_20190309_133306

IMG_20190309_133315

 

Après les entrées en matière nous pénétrons dans le cylindre, c'est époustouflant. Une peinture murale circulaire monumentale de 3200 m2 s'offre à nous. Les arbres mesurent 32 mètres de hauteur. Nous découvrons tout d'abord le pied des arbres avec la faune du sol ainsi que les habitants.

IMG_20190309_135603

 Beaucoup d'arbres gigantesques de la forêt primaire n'ont pas un ancrage solide au sol. Sols pauvres et inondés parfois ne permettent pas une fixation profonde des racines. Il pleut presque chaque jour. Aussi des racines contreforts permettent de stabiliser la base du tronc des arbres (ci-dessus). Les fibres situées sur le bord supérieur des contreforts ancrent le tronc dans le sol. Ces contreforts peuvent s'étendre jusqu'à 10 m de distance du tronc.

IMG_20190309_134235

Voyez la silhouette de Philippe et Louison en bas, ça vous donne une idée de l'immensité de cette toile à 360°.

IMG_20190309_135354

 Dans la forêt amazonienne la course des végétaux pour l'accès à la lumière est incessante. Le figuier étrangleur adopte une stratégie bien particulière.

La graine du figuier va germer en hauteur, dans les branches du arbre support, il forme un énorme treillis de racines et un tronc qui finissent par envelopper littéralement l'arbre support. Celui-ci meurt étouffé par le figuier qui lui profite désormais de la lumière. (ci-dessus)

Nous grimperons ainsi sur 3 plateformes pour arriver à la canopée. Pendant ce temps une musique des plus zen ainsi que les bruits d'oiseaux nous transportent dans une autre dimension. Nous commençons à l'aube pour finir la nuit. La lumière change, les ombres apparaissent, les animaux se taisent et un orage éclate.

 

IMG_20190309_135415

Nous nous sommes beaucoup amusés à chercher les animaux cachés.

IMG_20190309_135427

IMG_20190309_134212

 Les photos ne sont pas très bonnes car prises au zoom. Des singes, des panthères se cachent dans la frondaison

IMG_20190309_140710

 

IMG_20190309_140745

Vous l'apercevez cet ocelot en bas sur sa branche ? C'est un habile grimpeur qui passe son temps à se reposer bien qu'il chasse au sol. Il est très recherché par les chasseurs pour sa robe tachetée.

IMG_20190309_142415

IMG_20190309_143346

IMG_20190309_143433

IMG_20190309_142425

Cette fougère épiphyte forme une sorte de vase dans lequel des feuilles de la canopée et de l'eau de pluie sont retenues.

IMG_20190309_143442

IMG_20190309_143642

 Une photo prise sur le net vous permettra sans doute de mieux comprendre ce diaporama XXL.

amazonia-rouen-amazonie-panoramaxxl-854x568