.defilencadre

09 juin 2019

Le Mont SteOdile

Le Mont Ste Odile qui je le rappelle est la sainte patronne des alsaciens, culmine à 753 m d'altitude et est un haut lieu de pélerinage.

Le couvent est un incontournable site en Alsace et pourtant c'est la première fois que je m'y rends.

img1

Cette photo a été prise sur le net, pour vous situer ce couvent dans la montagne.

dsc08911Très grande

La terrasse panoramique.

dsc08910

La légende de Sainte Odile :

Odile, fille d’Etichon (ou Adalric) duc d’Alsace, serait née aveugle. Rejetée par son père, elle fut cachée dans un monastère de Bourgogne et recouvra la vue le jour de son baptême. Son frère Hugues la ramena, mais quand Etichon voulut la marier à un jeune prince, elle s’échappa.

Miraculeusement, un rocher s’ouvrit devant elle. Etichon céda et pour sa fille, fonda sur la montagne le couvent de Hohenbourg dont Odile sera la première abbesse.

dsc08908

dsc08907

Nous nous y sommes restaurés et avont fait le tour du couvent. Nous ne sommes pas allés voir la source miraculeuse, car Strasbourg nous attendait.

dsc08922

dsc08925

Deux petites chapelles absolument ravissantes. La chapelle des larmes.

La chapelle est située à l’extrémité du plateau gréseux. Elle a été construite sur le site de l’ancien cimetière mérovingien. L’humble édifice est entouré de tombeaux, fort anciens, taillés dans le roc. Dans cette chapelle, sainte Odile aurait pleuré la mort de son père et prié pour le salut de son âme d’où sa dénomination

dsc08913

dsc08912

L'autre chapelle appelée chapelle des anges

dsc08924

dsc08919

dsc08916

dsc08920

 

Dans le prochain billet on se retrouve à Strasbourg.

Posté par defilencadre à 19:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


06 juin 2019

Obernai

Je confirme nous sommes bien en Alsace.

dsc08873

dsc08861

dsc08860

dsc08862

et notre première étape sera Obernai près de Strasbourg. C'est la ville natale de Sainte Odile la patronne de l'ALsace.

dsc08864

Quelques décorations je suppose toute l'année sont encore présentes.

dsc08863

dsc08868

Ce village garde quelques maisons médiévales et renaissances appréciés des touristes.

dsc08878

La fontaine de Ste Odile est de style néo-renaissance du début du siècle

dsc08874

Derrière cette fontaine, le beffroi et l'Hôtel de ville.

dsc08881

L'Hôtel de ville avec son très bel oriel, date de 1370.

dsc08882

dsc08880

dsc08888

dsc08883

Ce puits appelé puits à six seaux est construit en 1579 de style renaissance. A l'origine il était peint. Classé monument historique en 1900.

.

dsc08885

 

dsc08877

dsc08866

dsc08867

dsc08884

Très belle église Saint Pierre et Saint Paul construite en style néo-gothique entre 1867 et 1872.

dsc08898

dsc08897

dsc08900

dsc08893

Une très belle chaire sculptée en bois néo-gothique de 1874.

dsc08895

dsc08896

dsc08904

De beaux confessionnaux comme on n'en voit plus que rarement

dsc08901

Un peu de lèche vitrine, la vaisselle Sarreguemines comme j'aime.

dsc08906

dsc08905

Nous ne nous sommes pas attardés sur les remparts car nous voulions dans la même journée faire le Mont St Odile et Strasbourg.

Mais si vous passez pas l'Alsace arrêtez-vous dans ce magnifique village.

Posté par defilencadre à 16:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

29 mai 2019

Quoi de neuf en mai

C'est parti pour un quoi de neuf en mai.

Deuxième fois que je fais ce billet, canalblog ayant effacé mon premier jet !!!

Mai fait ce qu'il te plait, et bien j'ai suivi un peu à la lettre. Plus de vadrouilles que de bidouilles.

Début mai arrivée de notre comité de jumelage anglais. Nous revisitons le musée privé d'ALBERT

Je mets ce lien car un premier billet sur overblog a été fait en 2013 et pas beaucoup de choses ont changé. Si vous voulez voir de vieux avions, notamment un de ceux qui ont participé au débarquement en Normandie, allez le consulter.

dsc03312

Petit changement en arrivant cependant, l'avion qui était juste dessiné est devenu réalité, maintenant il sort vraiment du hangar.

DSC05967

Toujours de superbes voitures au milieu d'avions. Dommage que ce musée privé ne soit pas mieux mis en valeur.

Cette belle voiture rouge est un taxi de la Marne ayant participé à cette épopée.

dsc03316

dsc03317

Nous avons souvent utilisé le mot bric à brac qui existe également en anglais.

img_20190505_111047

Comme la première fois nous avons déjeuner dans la caravelle. Le plateau était un régal et nos amis anglais ont apprécié ces moments de pure rigolade.

dsc03322

 

img_20190505_141421

Le cockpit n'a pas changé

dsc03323

dsc03325

Nous passons dans un autre hangar avec de tout, ce collectionneur empile tout, à condition que ce soit ancien.

dsc03328

Première machines à laver

dsc03329

Les photos suivantes datent de 2013, aucun changement notable dans ce capharnaüm où des postes de radio côtoient des machines à coudre ou même des avions

DSC06024

DSC06020

DSC06015

DSC06022

DSC06016

DSC06049

L'après-midi nous nous rendons au mémorial franco-anglais de Thiepval où le nom de 10 soldats anglais appartenant au petit village de Rayne figurent.

Nous fêtions le 25ème anniversaire de notre jumelage et nous avons fait les choses en grand.

dsc03345

dsc03332

Nos présidents, français à droite et anglais à gauche. En arrière plan Philippe portait le drapeau anglais.

dsc03338

img_20190504_223139

Puis le 9 mai visite des Invalides (voir billets).

dsc03353

Le 19 départ pour l'Alsace en compagnie de Betty et Ivan nos anglais qui découvrent leurs premières cicognes. Betty découvrait aussi les repas traditionnels et s'exclamait à chaque fois : oh my god !!!

dsc08873

Pêle mêle de photos prises au hasard, j'espère pouvoir faire des billets pour partager cette si belle région.

dsc09014

dsc09000

dsc08938

Juste une journée de pluie, mais même sous la pluie les petits villages étaient beaux

dsc09105

Nous rentrons par Nancy

dsc09248

Du coup en rentrant j'ai ressorti mon moule à Kougelhopf ou kouglof, je vais essayer d'en faire un. Depuis que je l'ai, il est resté dans le placard.

dsc09255

 

Autre revisite l'abbaye du Moncel où sont exposées tout le week end, des orchidées.

dsc09286

dsc09261

dsc09262

dsc09274

Comme beaucoup le save, le mois de mai marque pour moi une année supplémentaire. Ce jour là nous étions à ROuen pour voir danser notre petite fille, un spectacle magnifique du roi et l'oiseau.

Mon fils a été gentil, il a mis que les dizaines !!!!

img_20190524_132651

J'en profite pour vous  remercier de  vos petits mots gentils à cette occasion, les cartes reçues et les petits cadeaux aussi bien de mes voisins que de mes amis anglais, de mon chéri et de mes enfants et petits-enfants.

img_20190527_103111

Le mois de mai c'est aussi faire des beignets de fleurs d'acacias dont mon petit-fils raffole.

img_20190526_115101

img_20190526_123420

Les beignets ont été mangés si vite que pas de photos.

dsc09254

Des fleurs dans le jardin qui est superbe en ce moment. J'y passe beaucoup de temps pour préparer les futures cueillettes de légumes, tomates, courgettes, haricots, etc...

Les fraises donnent à plein et presque chaque jour cueillette, ce qui prend aussi beaucoup de temps. Pas de photos, il y en a déjà eu l'an dernier.

J'aime pas trop faire deux fois la même chose.

Côté création, à part les pendouilles pour Noël, de la dentelle.

J'ai mis en route une dentelle que l'on appelle danoise. J'aime beaucoup.

dsc09288

Première fois que j'incorpore des perles.

dsc09287

Pas de mandala ni de broderie, pas eu le temps.

Posté par defilencadre à 19:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

au musée d'Orsay

Juste quelques photos du musée d'Orsay.

dsc03431

La cafétaria et son horloge en contre jour, c'est pas nouveau. On l'a vue sur de nombreux blogs, mais j'aime bien.

dsc03448

J'aime bien aussi cette sculpture en marbres polychromes assemblés de Louis Ernest Barrias, Commandé par l'Etat en 1895 pour l'escalier d'honneur du conservatoire national des arts et métiers. Le titre : la nature se dévoilant à la science de 1899.

dsc03449

La danseuse de Degas fait toujours autant sensation et est toujours aussi photographiée.

dsc03434

Ce tableau est archi connu mais résonne pour moi  car je l'ai toujours connu en tapisserie sur le mur de salle à manger de mes parents. Les jeunes filles au piano d'Auguste Renoir

dsc03433

dsc03432

Les baigneuses, je la mets car à l'époque les critères de beauté n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui. Et cela me réconforte de voir des rondeurs !!!

ha mais

Sujet souvent abordé par Renoir, les baigneuses ou femmes au bain à la fin de sa vie.

dsc03436

Danse à la campagne

dsc03435

Danse à la ville.

J'ai beaucoup flané dans l'espace réservé à l'art nouveau. J'ai toujours tendance à mélanger l'art nouveau et l'art déco. Le premier est fleuri, le second est plus sobre. Et souvent ce que l'on nomme art déco est en fait l'art nouveau. Me suis-je bien fait comprendre (lol).

dsc03438

dsc03439

dsc03446

dsc03445

dsc03443

dsc03442

dsc03441

dsc03440

Je ne vous en voudrai pas si vous ne mettez pas de commentaires, car comme je l'ai dit en préambule beaucoup de billets sont déjà faits sur le sujet.

C'est juste un partage.

Et je vois que le quoi de neuf arrive à grands pas. A très vite.

Bon week end prolongé pour ceux qui font le pont.

Posté par defilencadre à 18:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

28 mai 2019

Les Invalides (intérieur)

Vous ne verrez qu'une partie de l'intérieur des Invalides, tellement c'est gigantesque. Un peu comme pour le Louvre, il faudrait plusieurs jours pour tout voir.

 

C'est en 1670 que Louis XIV décida de la création d'un hôpital-hospice pour les militaires : les Invalides. Depuis, le site a également servi à abriter les trophées de la monarchie et de l'Empire, mais aussi le tombeau de Napoléon. Perdant peu à peu sa vocation d'origine.

Les bâtiments maintenant servent au musée des armées. Chaque salle avec une période différente. Un des tout premiers musées d'histoire militaire du monde, il rassemble une importante collection d'armes, d'armures, de petits modèles d'artillerie, etc., depuis l'époque médiévale jusqu'au second conflit mondial.

dsc03386

Nous commençons donc par les salles des armures. Armure d'apparat comme on peut le voir.

dsc03384

Presque de la broderie

Moyennedsc03381

Cet ensemble à été conçu pour le roi François Ier. Mais il a été tué avant de la porter. Elle avait été offerte par son cousin Charles Quint, qui ne pu la récupérer car le roi était très grand et son cousin plutôt petit.

dsc03379

dsc03377

dsc03376

dsc03372

Toute une série d'armes.

 

Celui qui portait cette armure n'en a pas réchappé !!! boulet pénétrant par l'avant

dsc03404

et ressortant par l'arrière !!!

dsc03405

Des armures étaient testées avant leur utilisation, ce qui explique ces impacts de balles ci-dessous.

dsc03389

Le parcours proposé au visiteur comprend une section chronologique lui permettant de découvrir l’histoire des Armées françaises, de ses grands hommes et de ses équipements de saint Louis à la mort de Louis XIII.

dsc03391

Modèle de canon à l'affût offert par la Franche Compté à Louis XV

dsc03390

Nous passons à la période napoléonnienne. Drapeau de l'empereur au 1er régiment de grenadiers à pied.

dsc03402

Portrait de Napoléon sans doute avant ses adieux à Fontainebleau. Fatigué et triste

dsc03401

Son bivouac de campagne reconstitué. Le stricte minimum, un lit, unetable, une chaise.

dsc03399

dsc03398

Les vêtements exposés ont été portés par l'empereur.

dsc03395

Il existe peu de bicorne ayant appartenu à Napoléon

dsc03397

Tenue de ses généraux

dsc03394

Savez-vous comment on nomme les brodeuses qui font encore ces ornements pour les académiciens ou généraux de l'armée ?

Ces réalisations en grande série, brodées de cannetilles d’or leur valurent le nom de « grenadières.

 

dsc03403

Manteau de cour de Louis XVIII

dsc03406

Et nous arrivons dans le dôme où se trouve le tombeau de Napoléon, de ses frères, de son fils, de Vauban, de Turenne ...

dsc03415

La chapelle royale de l’Hôtel des Invalides est plus connue sous le nom de « Dôme des Invalides


.

dsc03409

Tout d’abord une immense crypte est creusée à 6 mètres de profondeur. Elle mesure 23 mètres de diamètre, et n’a pas de toit : le public doit pouvoir voir le tombeau de l’Empereur sans descendre dans la crypte.

dsc03412

 

dsc03413

J'avais toujours entendu dire que le tombeau était en porphyre rouge. Et bien non c'est une légende.

Il est en quartzite rouge et repose sur un socle de granit vert. Le tombeau renferme six cercueils : le premier en fer-blanc, le second en bois d’acajou, les deux suivants en plomb, le 5e en bois d’ébène protégé par le 6e en bois de chêne.

dsc03416

Le sol de marbre

dsc03424

Douze statues de femmes en marbre blanc, appelées Victoires, veillent sur le tombeau.

dsc03425

Tombeau de son frère

dsc03423

Tombeau de Vauban.

Nous quittons les Invalides pour nous rendre au musée d'Orsay où nous déjeunons dans un cadre magnifique.

dsc03429

dsc03427

dsc03426

Les chaises par contraste sont modernes.

dsc03430

Je vous retrouve bientôt pour des photos alsaciennes.

 

 

 

 

 

Posté par defilencadre à 16:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


25 mai 2019

Défi du 25

Coucou les copinettes,

A l'heure où j'imprime ce billet je ne sais pas s'il fera beau ou pas la semaine prochaine.

En effet je suis prête à partir en Alsace, et ce billet est programmé.

Voici mes travaux du mois pour la fin d'année, on n'est jamais assez en avance.

Cette fois pas de carte textile (pas eu le temps), mais des pendouilles pour mettre au sapin ou à offrir.

Je me suis inspirée de celles de Chantal (brobidouillage et compagnie).

DSC03454

DSC03455

 

Trois petits angelots brodés.

Allez voir ce qu'on fait les copinettes en cherchant les liens sur mon précédent défi du 25 car je suis en panne d'ordi et je travaille sur l'ordi du mari. Mes liens ont disparu.

 

Posté par defilencadre à 08:03 - Commentaires [10] - Permalien [#]

17 mai 2019

Les Invalides (extérieur)

C'est une coïncidence de calendrier que cette visite aux Invalides.

En effet ce monument de Paris est tristement d'actualité en ce moment.

Ce jeudi nous l'avons visité avec un temps maussade pas comme ce mardi où le ciel était bleu pour accueillir ces valeureux militaires.

Deux billets vont être nécessaires, tout d'abord l'extérieur avant de voir les collections intérieures.

dsc03348

Ce qui nous s'offre à nous en arrivant c'est bien évidemment le dôme.

Au XVIIe siècle, Louis XIV est à la tête de la plus grande armée d’Europe. Conscient que les soldats sont les premiers garants de la grandeur française, le Roi-Soleil décide l’édification d’un bâtiment pour accueillir ceux qui ont servi l’armée royale.

 

dsc03349

 Cet édifice s'ouvre aux vétérans dès 1674. À la fois hospice, caserne, couvent, hôpital et manufacture, l'Hôtel est une véritable cité réglementée selon un système à la fois militaire et religieux. Plus de 4 000 pensionnaires vivent alors entre les murs du site.

Le dôme est posé sur un haut tambour à deux étages ornés de hautes fenêtres. Il a été redoré la dernière fois en 1989 et a nécessité 12 kg d'or.

Son architecture s'inspire de St Pierre de Rome.

dsc03354

dsc03353

Je ne peux penser maintenant en voyant cette photo de la cour vide, aux cérémonies émouvantes qui s'y déroulent, comme dernièrement et aussi lors des obsèques de Jean d'Ormesson.

dsc03369

Une exceptionnelle batterie de 60 canons classiques est aussi présentée dans cette cour. Elle retrace 200 ans d'histoire de l'artillerie de terre française.

Longue de 102 mètres et large de 64 mètres, cette cour est la plus grande des Invalides.

 

8de6840eaedb483488eaa0082087bcaf

photo du net pour vous représenter l'importance de l'édifice. La grande cour au centre, mais de nombreuses cours tout autour.

dsc03370

Au milieu de la galerie du midi se dresse la statue de Napoléon Ier, en colonel des chasseurs à cheval de la garde impériale.

 

dsc03366

dsc03368

 

Les lucarnes, réparties au bord des toits de la cour d’honneur, permettaient de ventiler les combles dans lesquelles étaient stockées des céréales. Pour empêcher que les oiseaux ne viennent chaparder et salir les grains dans les greniers, des grilles de pierre avaient été placées devant les ouvertures. Le pourtour sculpté des lucarnes représente des trophées d’armes composés de drapeaux, d’instruments de musique, d’armes et d’animaux symboliques.

dsc03367

Connaissez-vous la légende du loup ?

L'hôtel des Invalides a été construit par le roi Louis XIV à partir de 1671. C'est le puissant Louvois, ministre de la Guerre puis surintendant des bâtiments du roi, qui a dirigé les travaux de construction de l'Hôtel. On raconte que ce dernier, fier du bâtiment, a orné le bâtiment de ses armoiries (3 lézards étoilés) en guise de signature. Louis XIV les aurait fait supprimer. C'est alors que Louvois aurait demandé à l'un des sculpteurs travaillant sur les lucarnes de réaliser un rébus de pierre. L'une de ces lucarnes, la seule sur les 60 lucarnes de la cour d'honneur, représente un animal posant ses pattes sur le rebord de l'oculus aussi appelé œil de bœuf. Il s'agirait d'un loup qui regarde à travers les hautes herbes : " un loup qui voit " serait le jeu de mot évoquant le nom de Louvois. Les travaux de restauration entrepris en 1998 réfutent complètement cette belle légende. Il s'agirait plutôt d'un ours.

A vous de voir !!!

dsc03371

Maquette représentant les Invalides

dsc03422

 

dsc03355

En sortant pour admirer la façade nord , s'offre à nous de jolis jardins et à l'arrière-plan le grand Palais et le pont Alexandre III

dsc03357

 

dsc03360

Le portail Nord des Invalides avec la statue de Louis XIV à cheval et son emblème le soleil.

dsc03364

on y voit Louis XIV représenté en empereur romain. Ses traits, reconnaissables, montrent un visage impassible ; il maîtrise avec aisance sa monture, conservant une attitude mesurée et majestueuse.

En dessous la justice et la prudence.

dsc03358

800px-North_portal_of_Hôtel_des_Invalides,_Paris_11_June_2013

Photo du net

 

dsc03363

Statue de Arès/Mars, dieu des activités guerrières et

dsc03362

sa soeur Athéna/Minerve déesse de la sagesse et de la guerre.

dsc03359

Lucarnes et pots  à feu sur les toits.

Pour plus de photos et de renseignements, je viens de découvrir un blog avec de nombreux billets détaillés sur les Invalides et de magnifiques photos.

ICI.

A bientôt pour voir juste une partie des collections de l'intérieur et bien entendu le tombeau de Napoléon. Ici c'est comme au Louvre, il faudrait plusieurs jours pour en faire le tour.

Posté par defilencadre à 08:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 mai 2019

La visite de Toutankhamon

Le 4 novembre 1922 Howard Carter fait une découverte étonnante dans la vallée des Rois : le tombeau de Toutankhamon, pharaon régnant au 14ème siècle avant Jésus-Christ.

Je rappelle cette date car ce que vous allez voir est étonnant de finesse et de beauté.

IMG_7720

Beaucoup de monde pour cette exposition, aussi de nombreuses photos avec des gens en arrière-plan.

Nous passons un sombre vestibule et débouchons dans cette pièce où le Dieu Amon est représenté, avec une musique très mystérieuse. Nous sommes en plein dans le vif du sujet.

img_20190428_134208

img_20190428_133926

Reproduction des fresques ornant le tombeau du pharaon.

Cette exposition nous dévoile 150 pièces dont 50 n'ont jamais quitté l'Egypte et ne reviendront sans doute pas, car elles rejoindront  le nouveau musée du Caire dès son ouverture.

img_20190428_135208

Vase à onguent en calcite à motifs de fleurs de papyrus et de lotus

img_20190428_135023

Cette boîte et son couvercle font partie des quelque cinquante objets de Toutankhamon fabriqués en albâtre calcaire, une variété de calcite. A l’intérieur de la boîte se trouvait un morceau d’étoffe en lin enveloppant deux balles de cheveux (peut-être ceux de Toutankhamon et d’Ankhésenamon), du poil d’origine animale (peut-être d’un cheval) et une grenade en ivoire (symbole de la sexualité).

img_20190428_134814

Dans ces coffres retrouvés figurent du linge et notamment ces gants en lin brodé de soie. C'est émouvant de se dire que ces objets ont traversés les siècles et que ce pharaon a porté ces gants.

une-paire-de-gants-en-lin-brode-de-soie

photo prise sur le net où l'on perçoit mieux les détails

Toutankhamon a-t-il porté ces gants pendant les hivers froids de la région de Memphis, où il a vécu la majeure partie de sa vie ? Ou bien les utilisait-il pour avoir une meilleure prise des rênes en cuir de son char dans le désert ? Mystère. Seule certitude : c'est la première fois que la paire quitte l'Egypte.

Toutankhamn a vécu dans le luxe entouré d'objets d'une exquise beauté. Le contenu de son tombeau servait de lien avec le monde des vivants et tout ce dont il pourrait avoir besoin dans l'au-delà.

 

img_20190428_134806

Plus de 50 boites faites de papyrus, de bois, de calcite, d'ivoire, d'obsidienne étaient remplies d'articles magnifiques : vêtemens d'apparat, linge, jeux, huile, nourriture, bijoux, amulettes.Ces bagages étaient aussi fonctionnels qu'élégants.

img_20190428_140635

Le lit avec un tressage parfaitement conservé.

Ce lit cérémoniel en ébène recouvert de feuilles d’or fut probablement construit pour les funérailles de Toutankhamon. Pour assurer la sécurité du pharaon et éloigner les forces maléfiques déterminées à lui nuire, des figures divines sont gravées sur le pied de lit.

Selon les croyances égyptiennes, les défunts n’étaient qu’endormis. Au moment de leur renaissance, ils s’éveillaient.

img_20190428_141341

Eventail qui était surmonté de grandes plumes d'autruche.

img_20190428_141842

Bouclier  en bois doré montrant pharaon à la chasse.

img_20190428_142429

Autre bouclier montrant pharaon en sphinx terrassant ses ennemis nubliens

img_20190428_141613

Cette élégante figurine en bois découverte dans l'antichambre du tombeau est présentée pour la première fois hors d'Egypte.

img_20190428_140926

La barque qui représentait le passage du monde des vivants à celui des morts.

img_20190428_140935

Symbole de la mobilité du roi défunt dans l'au-delà et de sa renaissance, cette embarcation (longue d'1,5 m) a été découverte dans la chambre du trésor.

img_20190428_140517

J'ai du mal à me représenter qu'un tel mécanisme existait déjà 12 siècle avant JC.

img_20190428_140032

 

img_20190428_135752

img_20190428_135504

img_20190428_151623

Un pectoral orné de pierres précieuses, turquoise, lapis, cornaline

img_20190428_152340

 

Découverte dans la chambre du trésor, une chaîne en or incrustée de scarabées en lapis.

Dans la culture égyptienne, le scarabée est symbole de résurrection.

img_20190428_151654

Ce pectoral, qui sort d'Egypte pour la première fois, fait partie des ornements retrouvés sur le corps du jeune pharaon, disposés sur ou entre les bandelettes et destinés à assurer la protection du roi. L’oiseau à tête humaine représente un ba, c’est-à-dire la part de l’être humain qui volait hors du corps à sa mort. La capacité du défunt à atteindre la vie éternelle dépendait de la réunion du ba avec le corps et le ka (force de vie ).

 

img_20190428_151320

Les attributs de pharaon : la crosse de berger avec son extrémité recourbée qui servait à attraper une brebis ou une chèvre, ou un condamné

et le fléau souvent interprété comme chasse mouche, mais qui servait également à aiguillonner les bovidés.

Ces attributs étaient placé sur la momie de Toutankhamon.

img_20190428_144919

Couvercle de vase canope en calcite avec la tête du roi .Les organes embaumés de Toutankhamon ont été conservés dans un coffre à vases canopes reposant sur un traîneau. 

img_20190428_144001

Portant une calotte en faïence bleue, le dieu Ptah est l’un des plus important d’Egypte

img_20190428_135624

Un petit fauteuil en bois incrusté d'ébène et d'ivoire (71,5 cm de haut) pour un petit roi : Toutankhamon a pris le pouvoir vers 7 ans.

img_20190428_152058

Calice en albâtre en forme de lotus ouvert à deux boutons

petit-roi

photo prise sur le net, la mienne étant floue, les photos sans flash étant seulement permises, de nombreux reflets de vitres rendant le résultat médiocre.

Le souverain est ici représenté accroupi, une position que prennent souvent les enfants-dieux, tel Horus, fils d’Isis.

img_20190428_145518

img_20190428_145017

Canope en forme de sarcophage miniature à l’effigie de Toutankhamon. Or massif, verre coloré, cornaline

 

img_20190428_143654

img_20190428_142956

Figure en bois doré de Toutankhamon sur un esquif, lançant un harpon

img_20190428_142748

A bien observer cette figurine, on s'aperçoit que le pharaon a des seins. Preuve selon l'archéologue Marc Gabolde que cet objet était destiné non pas au jeune roi, mais à sa sœur, Meritaton, qui a régné quelques années avant lui. Nombreux sont les trésors du tombeau à avoir été regravés au nom de Toutankhamon.

A ce propos un reportage sur France 5 a été diffusé et a très bien expliqué que de nombreux objets étaient destinés en fait à sa soeur qui aurait régné avant lui , mais le jeune roi est trop vite décédé. Les inscriptions destinées à sa soeur ont donc été grattées pour y inscrire le nom de Toutankhamon.

img_20190428_153307

img_20190428_144512

Le Gardien marque le passage de la nuit noire à la renaissance. La peau noire symbolise la fertilité du Nil

img_20190428_135320

La nourriture était aussi près du pharaon pour qu'il ne manque de rien. Au centre le poulet. J'ai du mal à envisager la nourriture enfermée pendant des siècles dans cet emballage !!!

img_20190428_153726

"Cette statue colossale (d’un peu plus de cinq mètres à l’origine) est traditionnellement associée à Toutankhamon, bien qu’elle ait semble-t-il été usurpée par son successeur Aÿ, avant que le pharaon Horemheb ne se la réapproprie en faisant inscrire son nom dessus. On retrouve les traits juvéniles du jeune pharaon.

Présentant des éléments traditionnels de l’image du roi en Egypte (couronnes et pagne chendjyt), ce colosse de quartzite fut découvert à Médinet Habou (à l’ouest de l’actuelle Louxor) où il ornait (avec un second colosse aujourd’hui à Chicago) la salle d’un temple mémoriel consacré au pharaon Aÿ. Il s’agit de l’unique pièce de l’exposition qui n’appartienne pas au tombeau du pharaon."

Ce fut la dernière statue de l'exposition après avoir traversé des pièces montrant des photos de Carter découvrant le tombeau.

Je vous engage à aller voir cette expo, ouverte jusqu'en septembre, ou sinon de regarder sur le net les nombreuses vidéos qui montrent parfaitement les objets retrouvés dans ce tombeau.

J'aurais aimé vous montrer encore beaucoup de photos mais le billet aurait été encore plus long.

Merci pour votre passage sur ce blog.

 

 

 

Posté par defilencadre à 17:33 - Commentaires [9] - Permalien [#]

01 mai 2019

Quoi de neuf en avril ?

En avril ne te découvre pas d'un fil.

Cet adage est approprié car nous avons eu du très beau et du plus frais.

La première semaine d'avril je suis partie aux Pays Bas. Quand Brel chante que le plat pays, c'est le sien, moi je pense que c'est plutôt là-bas, car les champs sont en-dessous du niveau de la mer.

Je n'ai jamais vu autant d'eau.

dsc02812

Premier jour visite de la faïencerie de Delft. Tout est peint à la main, je vous dis pas le prix !!!!

dsc02822

J'espère trouver le temps de partager les photos de mon séjour.

dsc02854

Vous voyez pendant qu'en Picardie il pleuvait, nous avions beau temps, mais alors quel vent et quelle bise, brrrrr on s'est un peu pelé !!!

dsc02885

dsc02877

dsc02870

dsc02863

dsc03112

dsc03153

Visite du splendide, merveilleux, charmant, comment vous dire la magnificence de ce parc de Keukenhof.

dsc02972

dsc03013

dsc02996

dsc02985

dsc02982

En plus d'une saboterie, nous avons aussi visité une fabrique de gouda.

dsc02943

Bien évidemment j'ai ramené les sabots pour le jardin, le fromage à la truffe pour Pâques, et des tul....

Ah non pas de tulipes, c'est pas le moment. On achète les oignons à l'automne.

dsc03195

Retour par Bruges. Oh la mignonne lapine dans une vitrine (et en plus ça rime)

dsc03201

dsc03205

dsc03198

dsc03191

Vous pensez qu'avec tout ça j'ai pas travaillé ?

Vous vous trompez, voilà mes travaux d'Avril en plus de ma carte de voeux.

 

dsc03228

Mon oeuf en dentelle et avec le même fil un papillon qui est venu se poser sur mon crazy dans les mêmes tons.

dsc03296

dsc03288

Le dernier mandala

dsc02806

Je suis partie pour faire quelque chose pour Louison. C'est le tableau du mois de mars. Cette sunbonnet se plait à marcher dans l'eau avec son imperméable et son parapluie.

dsc02807

Voici la pochette pour voiture finie. A l'intérieur constat à l'amiable, papiers et livret d'entretien.

2019-04-03

Et pour l'accompagner, un petit sac à attacher au levier de vitesse pour mettre le portable, des bonbons, des papiers à jeter, enfin ce que vous voudrez.

 

dsc03300

2019-04-30

En cours de montage, deux rectangles arrondis dans le haut, un fond. En bas ce qui me reste de la toile enduite achetée au salon. J'adore quand je peux utiliser tout. La chute servira peut être à faire un imperméable à une sunbonnet. On ne jette rien (LOL)

dsc03289

La première feuille en dentelle duchesse.

2019-04-20

Balade dans les bois comme chaque samedi matin. On peut voir que les coupes ont été sévères, c'est pourquoi une association s'est constituée pour protéger la forêt contre ceux qui veulent en faire une forêt d'exploitation. Surtout pour revendre le bois aux chinois.

En plus de vouloir nous supprimer la faune, ils s'attaquent maintenant aux arbres.

img_20190420_105115

A Compiègne le samedi avant Pâques.

img_20190420_105107

 

2019-04-191

J'ai cuisiné aussi ce clafoutis aux courgettes et chorizo, recette glanée chez NICOLE. J'ai aussi fait son flan aux pommes.

Vous trouverez les recettes sur son blog en cliquant sur le lien. Je n'ai pas mis de poivron comme sur la recette. Délicieux

img_20190418_124402

Mon premier frelon asiatique pris avec le piège. Deux autres ont suivi.

Pour cela une bouteille suspendue à 1m50 du sol emplie en partie égale de bière brune et de vin blanc, avec un trait de sirop de cassis. Effet garanti.

Pas de souci pour les abeilles, la bière les repousse.

2019-04-19

Mon petit jardin

img_20190428_132509

Dimanche dernier : exposition de Thoutankhamon à Paris à la Villette.

Là aussi j'espère partager avec vous mes photos. Celles du portable car la fille sans tête a oublié son appareil photo, pourtant prêt sur la table. Du coup les photos sont moins belles.

img_20190428_153726

Je vous souhaite du bonheur avec ce muguet du jardin qui est déjà presque défleuri. Les anges puissent-ils vous protéger.

dsc03299

 

 

Posté par defilencadre à 08:01 - Commentaires [11] - Permalien [#]

26 avril 2019

Pâques

Faisant suite au billet sur la déco de Pâques, voici quelques photos qui illustrent notre week end.

 

Tout d'abord la décoration de la table chez ma fille.

dsc03241

dsc03262

Bien ensoleillé ce dimanche de Pâques qui nous a permis de manger au jardin. Le lilas embaumait la table.

dsc03266

Des petits paniers remplis de chocolats ramenés de Bruges

dsc03265

Les petits lapinous s'en donnaient à coeur joie sur le morceau de prairie improvisée.

dsc03263

Quelques chocolats en forme de tulipes ou de moulins ramenés des Pays Bas (je ne dis plus Hollande, car c'est le nom d'une province et non du pays).

dsc03238

dsc03239

dsc03264

Nous fétions aussi les anniversaires ce jour là, mon cher et tendre et ma petite-fille nés le même jour le 21 et mon fils né le 19.

dsc03278

Non ce n'est pas le popotin de mon homme (lol)!!!!

dsc03259

La recherche des oeufs traditionnelle s'est faite au jardin.

dsc03245

et voici la récolte (sauf le sac de croquettes des chats en arrière plan).

dsc03258

Le lundi notre village organisait aussi une chasse aux oeufs. toujours sous le soleil. En arrière-plan notre Mairie.

dsc03280

Les enfants courraient partout, pendant que les parents discutaient.

dsc03285

Voilà un petit billet sans prétention pour partager un moment de joie avec vous. A bientôt pour un quoi de neuf.

 

Posté par defilencadre à 18:51 - Commentaires [8] - Permalien [#]