.defilencadre

01 avril 2018

Quoi de neuf avril

Non ce n'est pas un poisson d'avril, c'est Pâques.

 

En avril ne te découvre pas d'un fil.

dsc06765

Mais la nature s'éveille et on voit des lapins partout

05-DSC00662

04-DSC00661

Moins de création en mars, je dirai plutôt convivialité.

Petite table improvisée pour le retour de ma fille de la montagne. Au menu raclette

 

 

DSC09844

DSC09843

DSC09842

DSC09841

Et le régime continue avec une fondue avec Patricia et Nathalie.

J'ose même pas penser aux chocolats qui arrivent!!!

IMG_4419

Mais un bon moment d'amitié. Philippe entouré de trois poulettes

IMG_4413

avec échange de petits cadeaux qui font toujours chaud au coeur.

DSC09860

Le mercredi une randonnée en raquettes où j'ai bien cru cracher mes poumons !!! Mais le paysage en dehors des sentiers battus mérite bien quelques eforts !!!

DSC09862

DSC09863

Le domaine de Bellecôte entre Vallandry et la Plagne que j'ai descendu en hors piste il y a déjà quelques années, avec un guide évidemment et bien équipée. Un grand moment

DSC09966

 

10-dsc06485

Que la montagne est belle chantait Jean Ferrat

Bon mais j'ai quand même travaillé. Roxane nous a proposé pour le mois de mars le chat botté.

DSC09849

Toujours en jouant avec l'aquarelle et la broderie

DSC09851

DSC09850-001

En dentelle un autre marque page où j'ai retrouvé les points d'esprit, sorte de petites fleurs, dans un camaïeu de de bleu

DSC09859

DSC09858

Ma décoration de Pâques sera dans les tons de ce petit panier qui contiendra des chocolats. Modèle fourni par mon amie Solange

DSC09854

DSC09853

DSC09852

Ce marque page m'a été offert, je remercie encore chaleureusement Catherine

DSC09856

Je vais me rattraper en avril, car déjà des travaux en cours bien avancés.

celui-ci en particulier, plus que le tour à quilter.

DSC09972

Je vous souhaite du soleil qui nous a fait défaut depuis le début d'année.

Posté par defilencadre à 08:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


30 mars 2018

Sur le chemin du baroque

Bonjour les copinautes,

 

Pour faire suite aux billets de NATHALIE et PATRICIA que j'ai rencontrées le week end dernier à la montagne,

 

DSC09894

 

voici quelques photos des églises baroques près de chez moi à Vallandry.

Nous avons visité l'église Saint Sigismond à Aime. Une chance de la voir ouverte pour la préparation des rameaux. A de nombreuses visites, je l'ai trouvée fermée.

De l'extérieur, elle est plutôt ordinaire, avec cependant de beaux cadrans solaires sur ses façades, vous pouvez les admirer sur les photos de Patricia.

Mais l'intérieur mérite un détour. Elle fait partie des monuments historiques depuis 1984.

DSC09872

De superbes plafonds peints tout en trompe l'oeil. Les fresques couvrent l'intégralité du plafond.

 

 

DSC09881

L'art baroque est caractérisé par ses jeux d'ombre et de lumière, de couleurs souvent pastel, et d'or, souvent beaucoup d'or.

DSC09874

Des représentations de fleurs, bouquets en trompe l'oeil.

DSC09877

On trouve dans l'art baroque des colonnes qui virevoltent sur elles-mêmes accompagnées souvent de feuillage ou d'anges jouflus.

DSC09880

J'aime beaucoup les couleurs du maître autel, un peu moins chargé que celle de Peisey,

DSC09882

Le mobilier est d'origine, c'est à dire du XVIIème

DSC09883

Malgré sa restauration assez récente, la base des piliers déjà s'abiment. Le sort des petites églises en montagne est difficile avec les variations de température.

A Peisey, il existe une association, les amis des Vernettes, dont je fais partie, qui aide à la restauration de nos petites églises baroques.

DSC09884

 

DSC09885

Certainement une représentation de petits savoyards demandant protection à la Vierge

DSC09889

Nous avons toutes les trois été surprises de voir cette vierge allaitante.

DSC09888

Cette vierge allaitante apparait souvent dans des peintures, mais je ne l'avais jamais vue en sculpture. C'est un moment intime entre la mère et le fils.

DSC09890

Je ne résiste pas à vous montrer notre petite chapelle des Vernettes,nichée en pleine nature.

DSC01574

 

DSC05476

Ici aussi tout l'art baroque est représenté

DSC01565

DSC01568

DSC01569

DSC01570

DSC01566

Je suis fière d'avoir modestement participée à sa restauration, avec ma cotisation annuelle.

D'autres églises dans un autre billet après le quoi de neuf de dimanche. Je vous souhaite d'excellentes fêtes pascales. Attention pas trop de chocolats.

Mais que c'est bon. Notre amie CHRISTIANE est en plein dedans.

 

Posté par defilencadre à 10:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

16 mars 2018

Venise fin

Notre 3ème jour à Venise a commencé avec un peu de pluie.

Les costumes étaient moins nombreux sur la place San Marco. Aussi nous avons visité le Palais des Doges.

 

Ce palais ducal vénitien est de style gothique et renaissance, résidence officielle des doges de la république de Venise.

DSC09363

Le doge est le dirigeant de Venise, il assure le bon fonctionnement de l'état.

La cour du palais avec derrière la basilique, avec au centre un puits.

DSC09674

Pour monter vers les appartements du doge et les salles institutionnelles, on emprunte l'escalier d'Or : les stucs de la voûte y sont entièrement recouverts de feuilles d'or.

DSC09676

DSC09678

Le palais est surtout un musée magnifique avec ses salles entièrement décorées par les plus grands peintres en particulier Véronèse et le Tintoret

DSC09679

 

 

DSC09687

La salle du Sénat pouvait accueillir jusqu'à 200 personnes.

DSC09682

Le Doge pouvait donc se rendre ainsi à la basilique sans avoir à sortir du Palais, ce qui lui garantissait une sécurité accrue, un élément à prendre en compte lorsque l'on sait le nombre de Doges qui furent assassinés à Venise.

Dans ces appartements partout des plafonds monumentaux.

2018-02-071

Nous traversons une salle où sont exposées les armures

2018-02-07

Je n'avais pas encore vu d'armure pour un cheval

DSC09698

Tous ces panneaux me font penser à des tableaux. Parfois ce sont des armures prises aux ennemis

DSC09700

DSC09702

Ci dessous peut être l'ancêtre de la mitraillette

DSC09703

La salle du grand Conseil ou conseil des Dix avec une fresque peinte par le Tintoret intitulée le Paradis, longue de 22 m et de 7 m de haut.

Ce conseil disposait de pouvoirs illimités et souverains sur n'importe quelles questions.

 

DSC09710

La salle du Conseil majeur est la plus grande, ayant 54 m de longueur, 25 m de largeur, et 15,40 m de hauteur. Si aujourd'hui cette salle présente à l' oeil du visiteur un aspect surprenant, superbe et grandiose au possible, rien que par sa décoration artistique, il sera bien aisé d'imaginer combien elle dut être imposante, quand en elle trônaient le doge entouré de ses conseillers, les 500 sénateurs assis dans leurs stalles avec les chevaliers de l'Etole d'or et les nobles de tout grade, qui se rassemblaient ici pour prendre les plus importantes délibérations de l'Etat .(site internet)

DSC09719

Difficile de s'échapper. De la salle des Dix on monte par un petit escalier aux prisons des plombs, appelées ainsi parce qu'en dessous des toits qui étaient recouverts de plombs. Ces prisons servaient aux détenus politique. On y accède en traversant le fameux pont des soupirs (je ne rappelle pas l'histoire, tout le monde la connait).
Casanova y séjourna , emprisonné pour libertinage, d'espionnage, de franc maçon et j'en passe !!!

DSC09720

Mais le 1er Novembre 1756, Casanova réalisa ce que personne n’avait jamais encore osé tenter dans la prison du Palais des Doges : une évasion ! Il parvint ainsi à s’évader avec l’aide de son voisin de cellule, un prêtre nommé Marino Baldi. On dit qu’il réussit à s’enfuir par les toits et qu’il trouva refuge à l’étranger. Cette évasion scandaleuse est la seule qu’est connue la prison du Palais Ducal.

J'imagine bien qu'il n'y en ai pas eu plus, vu l'épaisseur des portes.

DSC09721

DSC09722

On voit l'extérieur avec à droite le pont des soupirs.

DSC09726

Quelques temps après une extension est faite de 19 cellules en sous-sol et en rez-de chaussée, appelée prison des puits. Vous imaginez lorsqu'il y avait l'aqua alta !!!

Il y aurait beaucoup à vous montrer, n'hésitez pas à consulter internet pour d'autres photos.

Nous ressortons et passons devant les Tétrarques, statues égyptiennes de porphyre rouge prises à Constantinople au cours de la 4ème croisade.

DSC09729

Puis nous déambulons dans des petites ruelles. Mes jambes n'en pouvaient plus à la fin de monter et descendre tous ces petits ponts, certes charmants, mais fatigants.

DSC09746

DSC09748

DSC09749

DSC09750

DSC09751

DSC09753

DSC09763

DSC09764

Allez pour finir encore quelques costumés.

2018-02-058

2018-02-06

2018-02-069

DSC09671

 

2018-02-0619

Venise n'est qu'un au revoir. Portez-vous bien. Je ferme les commentaires, si des amies veulent m'en laisser un, faites-le par mail privé.

Posté par defilencadre à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2018

Venise toujours

DSC09296

Je voulais revenir sur cette sculpture de mains de Lorenzo QUINN qui n'est autre que le fils de l'acteur Antony Quinn.

Deux mains tentaculaires jaillissant de l’eau du Grand Canal de Venise pour soutenir un mur. L’œuvre surréaliste de l’artiste Lorenzo Quinn, intitulée Soutien, a été installée le 13 mai à l’occasion de la Biennale de Venise. Son but est de sensibiliser aux risques du réchauffement climatique qui menace la Cité des doges.

Mesurant 9 m de haut et pesant 2 500 kg chacune, ces deux mains, dont l’installation a pris deux jours, ressortent peu du paysage vénitien traditionnel, même en temps de Biennale d’art contemporain. Au milieu des gondoles, les mains colossales semblent engloutir le mur du bâtiment historique de l’hôtel Ca’Sagredo. Elles seront visibles jusqu’au 26 novembre.

 



 

DSC09497

L’artiste explique avoir voulu « symboliser à la fois la force créatrice et destructrice de l’être humain ». Les mains sont au cœur de son œuvre.

Voilà vous savez tout.
Le second jour, nous sommes entrés voir la Fondation Tedeschi, sorte de grand magasin de luxe, un peu comme les galeries Lafayette.

DSC09490

Ce bâtiment a été construit au 13ème siècle à usage d'habitation et de dépôt de marchandises importées ou à exporter vers l'Allemagne. Puis reconstruit en 1318 et 1505, suite à des incendies. En 1797 ce bâtiment a abrité les postes italiennes.

 

Le Titien a orné ses murs extérieurs.

DSC09489

A l'intérieur un beau cadran solaire. Restauré depuis 2016, le complexe est occupé par un centre commercial. Vous me direz rien d'extraordinaire, mais...

 

le plus beau, c'est sans doute sa terrasse. L'accès y est gratuit.

Après avoir marché sur un sol en verre, plafond du bâtiment, nous accédons par quelques marches à la terrasse et là, oh merveille !!! Venise à 360°

DSC09491

Le grand canal s'offre à nous dans toute sa beauté. En plus cerise sur le gâteau, un beau ciel bleu, mais une petite bise rafraichissante.

DSC09492

DSC09496

DSC09498

DSC09499

DSC09500

Vous voulez voir d'autres photos de cet endroit magnifique, allez chez CATHERINE qui a fait un très beau billet avec encore plus de photos et d'explications.

Redescendons sur la terre ferme ou sur le grand canal plutôt. L'église Santa Maria della Salute, commandée par le Sénat. Il s'agissait d'accomplir un voeu à la vierge afin d'enrayer l'épidémie de peste qui fit 47 000 victimes en 1630.

DSC09519

Vous ai-je déjà montré le Florian, célèbre café sur la Place San Marco. 

DSC09734

En Italie, il y a les glaces, le café, les pâtes et ...................

les vespas.

DSC09564

Au détour de ruelles, nous découvrons ce superbe escalier en spirale du palais Contarini del Bovolo, ainsi nommé car bovolo signifie colimaçon en vénitien. Réalisé au 15ème siècle par Giovanni Candi.

Vous voulez en savoir plus, avec de belles photos, allez ICI

DSC09440

Un autre bel endroit que m'a fait découvrir Catherine, rencontrée lors de ce mini séjour : la librairie alqua alta

IMG_20180206_170345

Située près d'un petit canal, elle est inondée lors de l'aqua alta. De ce fait les livres sont installés dans des gondoles, des baignoires.

IMG_20180206_170513

Un mélange de livres mis par thème, allant de la BD pour enfants aux livres érotiques. Je dirai presque un capharnaüm.

IMG_20180206_171144

Un petit endroit est aménagé , pour inciter à la rêverie

IMG_20180206_171206

A l'extérieur des livres endommagés par l'aqua alta sans doute, servent d'escaliers

IMG_20180206_170621

IMG_20180206_170639

pour voir ce joli canal

 

IMG_20180206_170844

En fin de journée, et oui un peu de pluie pendant qu'il neigeait chez nous.

IMG_20180206_183734

Pour celles qui en ont assez de voir les costumes, vous pouvez vous arrêtez là.

Pour les autres encore quelques costumés, masqués, poudrés ....

2018-02-0622Grande

2018-02-0620

DSC09598

DSC09451

DSC09545

2018-02-0522

DSC09651

2018-02-0618

2018-02-0623

2018-02-0624

Je crois que j'ai vu un Rhoooo minet !!!!

DSC09553

 

2018-02-068

Peut être des photos en double déjà vues dans les autres billets. Mais il y en a tellement !!!

Portez-vous bien, tenez vous loin de la grippe.

Posté par defilencadre à 11:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

Quoi de neuf ?

Nous sommes le 1er mars et voici par le menu mon mois de février.


Nous commençons par les calendriers du bureau

dsc06767

Ce n'est pas que la pluie, mais la neige aussi.

Calendrier perpétuel gagné chez NATHALIE. Justement le 1er mars photo de Paris avec Notre-Dame

DSC09834

Comme beaucoup d'entre vous nous avons eu nos beaux paysages enneigés.

DSC09818

Les héllébores n'ont pas trop souffert, la neige les a presque protégées mais par contre en ce moment avec le froid polaire, c'est autre chose.

DSC09816

DSC09814

DSC09813

Pendant ce temps nous étions au soleil  à Venise

DSC09306

 

DSC09759

Bon d'accord pas le dernier jour, il a plu un petit peu

DSC09732

Le lendemain salon de l'aiguille en fête, vous avez vu mon billet.

Voilà ce que j'ai ramené, des gabarits pour patchwork, des rubans de soie pour la broderie et un beau livre pour faire des initiales d'Isabelle Haccourt Vautier qui me l'a dédicacé.

 

DSC09830-001

DSC09831

 

DSC09833

Bon mais me direz-vous, on se balade, on se balade et on a fait KOA

D'abord le joueur de flûte proposé par ROXANE, second conte proposé. Je poursuis mes tentatives d'aquarelle sur tissu.

DSC09824

Et puis tadam!!!!

après l'avoir commencé en 2013, puis délaissé jusqu'en 2016, et repris....

j'ai terminé mon premier boutis 45 x 45

 

DSC09820

DSC09821

DSC09822

 

En encadrement je me suis fait une boite à zapette. les conseils m'ont été envoyés par NICOLE

Une première avait été réalisée

09-DSC09722

mais là c'est le must de la boite à zapette

DSC09826

DSC09827

 

En couture j'ai terminé ma trousse ronde pour y mettre mes fuseaux de dentelle. Modèle de Sabine BEBOIT dans son livre UN PETIT BOUT DE FIL , la couture autrement. Plein de beaux modèles sympas. Rencontrée elle aussi dans le stand des Editions de Saxe.

DSC09278

DSC09279

DSC09280

DSC09281

Le 14 février jour de St Valentin, repas dansant à Pierrefonds.

Pour l'occasion j'ai fait un petit haut qui va parfaitement avec ma jupe en cuir.

DSC09837

DSC09835

Le 22 février c'était l'anniversaire de ma fille en 1971.

DSC09839

Dimanche dernier un petit repas tout simple avec ma petite-fille Fanny et mon gendre. Ma fille étant partie avec son frère et son fils au ski.

DSC09828

DSC09829

C'était menu bistrot avec les fameuses pastas de Monsieur.

 

Je vous quitte avec ces quelques jonquilles cueillies dans les bois, avant le grand froid.

DSC09825

Portez vous bien, soyez heureux !!!!

 

Posté par defilencadre à 08:11 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


26 février 2018

Afrique du Sud (fin)

Nous terminons notre périple en Afrique du Sud avec ce billet.

 

Nous nous rendons dans la région du Drakensberg, où nous devions admirer des escarpements déchiquetés et des sommets plats vertigineux.

Cette région offre des paysages stupéfiants que ...........

nous n'avons pas vu car ..................

img-1Très grande

brouillard à couper au couteau.

Donc vous ne verrez que la partie basse. Drakensberg signifie montagne du dragon.

Il peut neiger sur les sommets toute l'année. On doit s'estimer chanceux donc, avec le brouillard !!!!

DSC08927

Il y a quelques siècles encore, c'était une région de forêt vierge peuplée d'éléphants, de buffles et même de lions. Aujourd'hui ce sont les vacanciers sud africains qui arpentent les montagnes et profitent de la beauté des paysages.

 

DSC08934

Deux rivières symboliques se rejoignent dans la partie supérieure du canyon

DSC08940

La Treur ou rivière du deuil car lors du grand trek, une partie de l'expédition fut portée disparue en 1844

 

DSC08943

et la Blyde River ou rivière joyeuse car finalement les Boers égarés refirent leur apparition à cet endroit

DSC08945

img-8

DSC08946

Marmites géantes que la Treur a formé en se jetant dans la Blyde

DSC08947

 

DSC08949

DSC08951

 

DSC08952

Ce parcours très bien aménagé nous a offert des sensations extraordinaires.

Nous poursuivons vers Prétoria, capitale administrative.

DSC08968

Rappelons qu'en Afrique du Sud en octobre, là bas c'est le printemps. Je suis éblouie par les Jakarandas fleuris.

DSC08973

La plus haute statue de Mandela, de 9 mètres et pesant 4,5 tonnes, en bronze, commandée en 2013 par le National Heritage Council.

DSC08976

Inaugurée 11 jours après le décès de Mandela.

DSC08982

Pretoria est la ville des jacarandas, il y en a des milliers donnant à la ville une teinte mauve.

DSC08986

DSC08987

DSC08989

Les deux tours célèbres d'une ancienne centrale de refroidissement électrique construite en 1951 et désaffectée en 1998. Le filet entre les deux tours sert pour le saut à l'élastique aujourd'hui.

DSC08992

Il y a toujours des bidonvilles mais la ville fait de nombreux efforts en construisant des logements pour accueillir ces démunis.

DSC08995

Nous avons été émus en revoyant cette photo du petit Hector Pieterson, tué à 12 ans, en sortant de l'école, lors des émeutes de 1976.

DSC08998

DSC08999

Maison où vécu Mandela de 1946 à 1962. Il est retourné dans cette maison après sa sortie de prison disant que cet endroit était marqué d'un X dans sa mémoire

DSC09012

Street art dans la rue

DSC09013

Nous nous quittons avec cet autobus pris en photo dans l'aéroport

DSC09025

et ce coucher de soleil.

DSC08967

Posté par defilencadre à 16:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 février 2018

Venise encore

Nous poursuivons le billet de Venise.

En arrivant, mon bateau vient me chercher !!!! On est VIP ou pas ?

DSC09285

Sur ce grand canal nous croisons une sculpture originale. Tiendrait-elle les murs pour éviter qu'ils ne s'effondrent ??

DSC09296

En vue le Rialto, célèbre pont reconstruit au 16ème siècle, assez haut pour laisser passer une galère armée. Son poids nécessita l'enfoncement de 6 000 pilotis pour chaque pile.

DSC09298

Latéralement au grand canal des petits canaux jonchés de gondoles transportant les touristes.

 

DSC09444

Nous longeons de magnifiques palais vénitiens, transformés parfois comme celui-ci en musée. Palais Pesaro, chef d'oeuvre baroque de Longhena, terminé en 1710 pour le doge Loredan.

DSC09511

DSC09517

le Palais Barbarini, fin du 19ème, décoré de mosaïques de Carlini

DSC09514

 

DSC09506

ci-dessous le casino

DSC09293

 

DSC09297

 

DSC09445

DSC09497

Bon descendons un peu sur la terre ferme si je puis dire et vous montrer quelques costumes. Nous poursuivrons plus tard la descente du grand canal.

Parfois se promenant dans les petites rues.

DSC09309

ou paradant et prenant la pose sur la place Saint Marc

2018-02-052

ou devant les grilles de la prison du palais des doges

 

2018-02-0513

 

2018-02-0617

2018-02-0614

 

2018-02-062

 

2018-02-061

 

2018-02-063

 

2018-02-0610

 

 

2018-02-057

2018-02-0516

2018-02-0520

2018-02-0521

2018-02-0527

Je vous en distillerai petit à petit, je ne voudrai pas que vous fassiez une overdose.

A très vite pour la suite.....

 

Posté par defilencadre à 11:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

18 février 2018

La sérénissime

DSC09327

Je vous emmène rêver un peu dans Venise. Depuis des années certains disent que Venise se meurt.

Et en revanche Jean d'Ormesson disait le contraire : "N'est ce pas la plus belle ville du monde ? Emouvante dans sa lutte acharnée contre le temps. Un peu comique aussi dans sa façon qu'elle a de clamer sans trêve : au secours!, je me meurs ! Je suis morte ! L'aqua alta me submerge, Mestre et Marghera me tuent, l'Adriatique aura ma peau !, jouant de sa mort annoncée pour récolter des torrents d'argent et tenant parfaitement bien le coup..."

Voilà un peu le résumé de Venise et parfaitement bien analysée par le grand d'Ormesson.

Façade vue de face de la basilique St Marc. Elle fut construite pour abriter les reliques de Saint Marc, rapportées triomphalement d'Alexandrie au 12ème siècle.

Ci-dessous la façade sud, on y exposait les butins rapportés des conquêtes. C'est elle que découvraient les visiteurs arrivés par l'eau.

DSC09332

Elle est d'inspiration bizantine avec ses belles coupoles. A l'intérieur pas de photos, mais tout est recouvert de mosaïques faites de pâte de verre colorée.

DSC09408

 

 

 

Le doge Francesco Foscari agenouillé devant le Lion ailé de Saint-Marc.

DSC09409

 

La Torre dell'Orologio, tour de l'horloge. Les deux Mori qui sonnent l'heure ont été moulés dans du bronze à canon de l'Arsenal en 1457.

DSC09414

La piazza San Marco a toujours été le théâtre des distractions populaires ; autrefois, les exécutions et les jeux ; de nos jours, les concerts et les cafés à la mode et bien entendu beaucoup de costumés puisque c'est ce que nous sommes venus admirer.

DSC09407

DSC09523

Le palais des doges fera l'objet d'un billet complet. C'était la résidence officielle des ducs de la Sérénissime et siège du gouvernement du 9ème siècle à la chute de la République, en 1797.

DSC09363

 

Le pont des Soupirs, construit en 1600 pour relier les nouvelles prisons au palais des doges. D'où la légende des plaintes et des soupirs des prisonniers traversant le pont pour se rendre au tribunal.

DSC09377

 

Quelques costumés, masqués ou poudrés, photographiés au hasard sur la place St Marc.

2018-02-0613

 

Un joli papillon s'est posé au pied du Campanile.

2018-02-053

Obligée de vous faire des montages tant il y en a. Sinon il me faudrait faire des billets toute l'année.

2018-02-0510

Je pensais voir plus de monde. Nous pouvions les photographier sans difficulté, à condition de ne pas avoir d'asiatique sur la photo.

Une vraie plaie, ils se relayaient à une telle vitesse qu'il était difficile de ne pas les avoir en photo.

2018-02-0518

80% de ces costumés sont français.

2018-02-0528

Ce costumé avec sa boule d'or faisait sans doute référence à une statue appelée punta della Dogana, ou pointe de la Douane. Une statue de la Fortune faisant girouette se tient detout sur le monde.

2018-02-0529

2018-02-054

2018-02-059

2018-02-0514

2018-02-0523

2018-02-064

Je termine aujourd'hui, mais ne vous inquiétez pas, il y en a beaucoup d'autres.

 

UnG

AUnnurande

Posté par defilencadre à 22:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

10 février 2018

Aiguille en fête

Je suis très très partagée entre vous montrer le salon d'aiguille en fête et les photos de Venise.

 

Ce salon ferme ses portes demain et ce billet peut inciter des hésitantes à y aller.

Donc Venise sera pour le prochain billet.


Inutile de vous montrer les stands, comme l'a dit MONIQUE (allez voir ses photos), beaucoup plus de tricot et de tissus, notamment de toile enduite, que de broderies. Le patchwork est encore bien représenté.

 

Le thème de cette année est le blanc tradition. passion.

 

J'ai été enchantée par l'exposition qui est tout à fait dans ma partie, la dentelle et le boutis.

DSC09766

Cols et dentelles présentés par Tuulikki CHOMPRE, passionnée par les savoir-faire transmis de génération en génération. Elle présente une partie de sa magnifique collection de cols, chaque pièce racontant une histoire de dentelle.

DSC09767

DSC09768

DSC09769G

Claire ROUGERIE a une prédilection pour les techniques oubliées, le mélange des matériaux et la récupération.

Il y a déjà pas mal d'années, j'ai moi aussi fait un peu de macramé, notamment des suspensions pour plantes vertes.

Clrande

DSC09771

DSC09772

DSC09773

En invitant France Boutis, aiguille en fête souhaite apporter son soutien au dossier que porte l'association, pour la reconnaissance de cet art textile au Patrimoine immatériel de la culture française, afin de protéger ce savoir-faire.

J'ai bien entendu signer, car quand on voit ces réalisations, on ne peut qu'avoir envie de protéger ce savoir-faire.

DSC09775

Je vais avoir honte de vous montrer le mien terminé. Mais les personnes présentes sont dans le partage et m'ont bien expliqué comment terminer le mien et quelques astuces supplémentaires.

DSC09776

Kumiko NAKAYAMA GOAEVERTS , créatrice japonaise vivant en France, revisite avec excellence la tradition provençale du boutis pour créer des pièces contemporaines.

DSC09777

DSC09778

Les boutis d'Hubert VALERI jouent avec la lumière.

DSC09779

 

DSC09811

Un ensemble de dentelles de la première moitié du 20ème siècle, présenté par l'association La Blonde de Caen, laisse imaginer le passé fastueux de cette luxueuse dentelle au fuseau.

 

DSC09781

DSC09782

Un charmant monsieur nous a expliqué ces différents dessins récupérés in extrémis (avant d'être jetés à la poubelle !!!)

DSC09783

Marie BELGACEM a créé une matière naturelle issue de l'argile, pour immortaliser l'empreinte de la dentelle sans détériorer l'original. L'empreinte est faite en une seule prise, sur un support de bois, rendant chacune des pièces uniques.

DSC09784

Nathalie LEVERGER crochète des formes de cocons ou de nasses. Les pièces durcies puis cousues entre elles forment des suspensions ou totems.

DSC09786

Depuis 15 ans, aiguille en fête met en lumière des associations qui permettent l'émancipation des femmes. Cette année elle invite SHE FRANCE dont l'objectif est la survie du Kantha, exceptionnelles broderies main du Bengale, qui permet d'apporter des revenus équitables et réguliers à une communauté d'un millier de brodeuses.

DSC09788

C'est enrichissant de voir qu'à travers le monde des milliers de femmes brodent.

DSC09791

Ce que certains voient comme de vieux chiffons, deviennent pour Judith VITTET les pinceaux de son écriture textile. Elle propose un espace sensible, on flotte, on rêve, on s'échappe dans les abysses.

DSC09792

L'espace tricot papier est étonnant. A l'entrée cet énorme écharpe tricotée avec du papier.

Spécialisé dans le design de papier, Ludovic BROSSE conçoit des accessoires, des vêtements ou des objets de décoration.

ll travaille pour des maisons de mode, il a créé une collection de robes de papier et mannequins en cartons.

DSC09793

Le voici à l'oeuvre habillé d'une veste en papier. Ce n'est pas n'importe quel papier, il a été charmant et explique son approche.

DSC09798

DSC09812

L'association Jours, semis et entre-deux propose chaque année un thème différent. Il suffit d'envoyer un carré de 20 X 20 sur le thème voyages. Comme c'est l'année du blanc, il est bien représenté. C'est un projet perpétuel et évolutif qui regroupe plus de 1 200 carrés du monde entier.

DSC09795

DSC09796

DSC09797

On retrouve le Taj Mahal en boutis.

DSC09799

Il y avait évidemment des carrés de couleurs, comme chaque année. Monique en a présenté quelques uns.

Un bustier présenté par l'école de Broderie d'art Paul Lapie.

DSC09800

Alors là aussi j'ai beaucoup aimé. Un stand d'aliments entièrement tricoté.

Stand le mouton qui ne voulait pas finir dans une assiette.

DSC09801

J'ai aimé les coquelicots

DSC09802

La mousse est entièrement tricotée.

J'ai pensé à Viviane très très fort, qui avait fait la même chose pour sa petite fille.

On fait son marché,

DSC09803

Remarquez le jambon, et le camembert

DSC09804

La charcuterie

DSC09805G

Le choux fleur est particulièrement réussi

LMoyenneMoyenne

DSC09806

Un autre stand présente de la lingerie tout à fait originale, association pour le cancer du sein

DSC09807

Nouveau projet fou de Tricote un sourire. 100 000 carrés en tricot (oui vous avez bien lu) pour réaliser une nouvelle oeuvre de Monet, Pont sur l'étang de nymphéas. L'an dernier c'était la femme à l'ombrelle. Malheureusement l'oeuvre n'était pas placée pour que l'on ai du recul. Aussi nombreux sont ceux qui sont passés à côté sans le voir. Les carrés de tricot font 5 X 4 cm

DSC09808

Je terminerai par cette grande fresque composée de nombreux napperons

DSC09809

DSC09810

Ce billet était bien long, mais je crois que ce salon en valait la peine. Il est encore temps d'y aller.

rande

 

Posté par defilencadre à 11:06 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

04 février 2018

suite du parc Kruger

Nous poursuivons notre visite du parc Kruger.

img-21

A deux c'est mieux !!!

DSC08860

 

DSC08878

Superbes cornes du Nyala

img-39

 

img-35

On retrouve les tisserins

DSC08901

notre ranger en pleine séance photo. Seul endroit en hauteur où nous avons eu l'autorisation de sortir du véhicule.

DSC08891

Ce bel oiseau est un bucorve du sud

DSC08909

Finalement le temps maussade nous a permis d'admirer les hyènes au nombre de 2000. Quand il fait trop chaud elles se terrent.

DSC08913

Photo de famille avec le petit pas encore tacheté. Ils posent

DSC08919

Vous allez me dire et les lions ?

Pas vus, mais des lionnes oui avec les petits

img-32

photos prises au zoom, il y avait foule de 4/4 pour les prendre en photo

DSC08869

DSC08870

DSC08875

DSC08872

Les lions, lionnes et petits sont au nombre de 1500

DSC08915

Cette petite antilope s'appelle un steenbok ou raphicère champêtre, le seul à être omnivore.

DSC08923

Du plus gros au plus petit .... Bon alors j'attends !!!

DSC08925

La rivière Sabie

img-22

Voilà la fin de notre visite au parc Kruger crée par le président du même nom en 1898, c'est la réserve la plus riche du continent par la diversité de sa faune et de sa flore.

Nous sommes ensuite partis découvrir la région du Krakensberg, vous ne verrez que les photos du bas, le haut étant noyé dans un brouillard épais.

A très vite donc pour la poursuite et peut être la fin de notre voyage.

 

Posté par defilencadre à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]