.defilencadre

07 février 2019

musée de l'Ermitage

Je sais que vous l'attendiez ce billet sur le musée de l'Ermitage.

C'est tellement énorme qu'un second billet sera nécessaire pour quelques oeuvres. Je dis bien quelques, car c'est le plus grand musée du monde en terme d'objets exposés, 60 000 objets dans 1000 salles et 3 millions d'objets dans les réserves, c'est tout dire !!!

DSC01969

Le palais d'hiver vu de la Neva

DSC02047

Avant de devenir un musée, l’Ermitage fut avant tout un palais ! D’abord bâti par Pierre le Grand comme résidence d’hiver, d’où le nom de palais d’Hiver, il fut reconstruit par l’architecte italien Rastrelli, maître du baroque pétersbourgeois, qui signa là son œuvre la plus majeure !

En effet, la tsarine Elizabeth Ier, fille de Pierre, préférait les courbes du baroque à la rigueur hollandaise qu’affectionnait son père.

DSC02046

Un des tzars russes, Nicolas I, qui habitait dans le Palais d' Hiver, avait signé la loi qui interdisait la construcrion des batiments à Saint-Pétersbourg qui dépasseraient la hauteur de la résidence impériale, car personne ne devrait vivre au-dessus des tzars.

Cette loi avait créé un phénomène architectural qui est connu dans le monde entier sous le nom de la "ligne céleste de Saint-Pétersbourg

DSC02048

 

Les bâtiments abritant le musée de l’Ermitage constituent un des principaux ensembles du centre de Saint-Pétersbourg qui est classé au patrimoine de l'Unesco.

Un des trois plus grands musée du monde après le Louvre et le Metropolitan Muséum.

Aujourd’hui, l’Ermitage regroupe un complexe de plusieurs bâtiments construits aux XVIIIe et XIXe siècle. À côté du Petit Ermitage, on trouve le « Vieil Ermitage », le « Nouvel Ermitage » (et ses célèbres atlantes), et le « théâtre de l'Ermitage » ainsi que la majeure partie du « palais d'Hiver », autrefois résidence principale des empereurs de Russie. Au cours de ces dernières années, une partie du bâtiment d’État-major situé de l’autre côté de la place du château, ainsi que le « palais Menchikov », sont venus s’ajouter au complexe de l’Ermitage.

750px-HermitageAcrossNeva-2

 

 De gauche à droite : le théâtre de l’Ermitage, le Vieil Ermitage, le Petit Ermitage, le palais d’Hiver (le Nouvel Ermitage, situé derrière le Vieil Ermitage n’est pas visible)

photo du net pour mieux comprendre l'immensité de ce musée.

 

DSC02137

DSC02138

Mais je vous invite à y entrer. L'ordre des pièces n'est pas forcément respecté.

IMG_20181009_114139

La galerie des loges de Raphaël.Catherine II voulait la réplique de celles du Vatican, et demanda à son architecte chouchou Quarenghi de lui arranger ça. Le résultat est pas mal.

DSC02107

DSC02108

DSC02056

DSC02057

L'escalier des ambassadeurs ou du Jourdain, création du XVIIIème en marbre, granit et or. Il faut bien aimer le style rococo. ça tombe bien j'aime !!!DSC02056

DSC02058

 

Plafond du grand escalier

DSC02060

DSC02059

 

DSC02075

Regardez bien ce motif en marqueterie au sol, il est reproduit au plafond.

DSC02074

Sols et plafonds, on ne sait plus où regarder, tout est magnifique.

IMG_20181009_114825

DSC02064

 

 

 

DSC02072

La grande salle du trône.

DSC02068

 

 

 

 

IMG_20181009_123410

 

DSC02109

DSC02095

IMG_20181009_115048

IMG_20181009_115443

Je ne puis vous donner le détail de toutes ces salles.

DSC02069

 

DSC02067

DSC02065

IMG_20181009_124433

IMG_20181009_124407

La chapelle

 

DSC02081

 

La magnifique salle du pavillon d'inspiration orientale avec son sol en mosaïque. Dans cette salle un paon entièrement automatisé que l'on verra dans le prochain billet.

DSC02080

 

La magnifique salle du pavillon d'inspiration orientale avec son sol en mosaïque.

DSC02082

Mapa-Hermitage-Entrada-visitantes-online

 

Encore une image piquée à internet pour vous montrer l'ampleur de ce musée, je crois 24 km à parcourir et plusieurs jours si l'on veut tout faire.

 

DSC02140

Difficile de prendre la photo tant il y a de monde. Le panoramique du coup en fait un arrondi. A bientôt pour la suite et quelques oeuvres.

Posté par defilencadre à 19:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


01 février 2019

Quoi de neuf janvier

Tout d'abord si je ne l'ai pas encore fait, un grand merci à tous les petits cadeaux reçus par mes amies blogueuses ainsi que les jolies cartes de voeux.

 

En parlant de cartes de voeux, c'était ma première préoccupation la première semaine de janvier.

IMG_20190110_162810

Certaines de mes cartes sont en rapport avec mon thème de cette année, la couture.

IMG_20190110_150946

IMG_20190111_150634

D'autres plus simples mais néanmoins très sincères ont été envoyées un peu dans toute la France.

IMG_20190114_162944

J'étais en retard par rapport à l'année 2017. Aussi je me remets au défi de la carte du 25 de chaque mois. Vous avez vu la première, la seconde est en préparation, pratiquement terminée.

 

IMG_20190115_145826

Réalisé avec mes amies de l'atelier du lundi, des pochettes et étuis à lunettes. Une technique rapide et très efficace.

IMG_20190115_145814

 

IMG_20190130_183055

Voilà mon travail de dentelle, technique dentelle de Chantilly. J'ai failli abandonné plusieurs fois. Très délicate, elle est insérée dans le stylo offert par notre prof de dentelle.

IMG_20190130_183113

DSC02767

 

Terminée aussi la couverture du livre des contes chez ROXANE

Dans la ligne de ce que fût ces illustrations, j'ai utilisé à la fois la broderie et l'aquarelle. Je me suis bien amusée avec ces contes et je remercie encore une fois Roxane de ses propositions.

DSC02769

 

2019-01-24

Maintenant à qui va-t-il servir ? pour l'instant dans le placard. Je doute que la chatte soit intéressée !!!!

DSC02778

Une nouvelle occupation, en voyant sur le blog de CHANTAL  ses mandalas, j'ai voulu m'y essayer. Peut être de futurs dessous de verre à offrir.

Voici les petites maisons repose livre réalisées par mes copines à l'atelier.

P_20190107_182145

P_20190107_182150

 

 

 

P_20190107_182108

Cette réalisation a été possible grâce au tuto proposé par KHOFRA 

Je la remercie également pour cette idée originale. Dès que vous avez les yeux qui se ferment à la lecture vous posez le livre sur le toit de la maison.

IMG_20190113_180205

Côté sortie, au théâtre du Palais Royal, EDMOND. Lorsque Edmond Rostand doit écrire Cyrano de Bergerac. Il parait que le film est très très bien aussi.

IMG_20190113_160007

IMG_20190113_154555

 

IMG_20190113_152520

J'adore flâner dans ces beaux quartiers. Nous avons marché entre le Palais ROyal et la Concorde sous les arcades.

IMG_20190124_160513

Puis l'expo MUCHA (voir le précédent billet).

DSC02766

Sinon comme je pense beaucoup d'entre vous, j'ai squatté le devant du poêle. Un thé, une lecture sur les amours de Marie Laurencin et Nicole Groult (soeur de Paul Poiret le couturier) : "J'ai un tel désir"

2019-01-27

ou la joie du matin de Betty Smith.

La neige a aussi été l'occasion de prendre des photos

 

 

IMG_20190130_114857

IMG_20190130_114819

IMG_20190130_114726

Les héllébores tiennent le coup malgré tout.

2019-01-22

Les poules sortent que très rarement lorsqu'il y a de la neige, la chatte aussi d'ailleurs.

Encore des petits bricolages. Solange de l'atelier nous a offert à toutes, une petite valise. nous espérons toutes pouvoir en refaire, elle va nous piloter. L'idée des petits sacs à main à Noël c'était déjà elle qui nous avait donné la marche à suivre.

IMG_20190128_181027

Autre petit cadeau, cette fois au patchwork, Sylvette nous a apporté une petite broche confectionnée par sa fille.

IMG_20190109_150335

J'ai beaucoup aimé. J'ai pris la fleur mauve en bas qui orne mon chapeau de la même couleur.

Voilà une photo global des petits cadeaux reçus. Manque les petites étiquettes d'Eva qui ont été utilisées pour les cadeaux, idée judicieuse, je me suis empressée d'en refaire quelques unes. porte photo de sac à main offert par Viviane, un marque page reçu de Nathalie très personnalisé, un carnet brodé reçu de Nicole.

IMG_20190131_130655

Portez-vous bien, couvrez-vous. A très bientôt

 

Posté par defilencadre à 08:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 janvier 2019

Exposition Mucha au musée du Luxembourg

La semaine dernière l'exposition Mucha au musée du Luxembourg m'a enchantée.

Avec les copines nous avons un peu marché avant d'y arriver. Nous avons remonté la rue des Ecoles.

IMG_20190124_145127

Dans Paris il y a toujours quelque chose à voir dans la rue. Mihai Eminescu en statue, poète romantique roumain très connu (pas par moi). Je suis allée voir un peu sur internet, et bien en voilà un que je naurai pas fait coucher dans la baignoire !!!

Parmi ses citations célèbres : "la vie est un bien perdu pour celui qui  ne l'a pas vécu comme il l'aurait voulu"

IMG_20190124_145619

Nous passons devant le musée Cluny, musée du moyen âge présentant des collections présentant 1000 ans d'art.

IMG_20190124_145716

Nous avons bien entendu salué Montaigne en lui prenant la chaussure, sans connaitre la raison de cette coutume (LOL) mais si ça fait pas de bien, ça ne fait pas de mal non plus (LOL)

IMG_20190124_145431

Parties de Jissieu, nous trouvons forcément des grandes écoles comme la Sorbonne.

IMG_20190124_145544

Mais entrons dans le vif du sujet. Qui ne connait pas Mucha ?

IMG_20190124_154604

Le voici dans son atelier. Né en 1860 d'origine Tchèque, il accède à la célébrité en 1895 à Paris avec sa première affiche pour la grande Sarah Bernhardt.

2019-01-241

En tant qu'affichiste il développe un style très personnel caractérisé par des formes sinueuses mêlant jeunes femmes, motifs floraux et lignes ornementaires dans les tons pastels. Ce style incarnera bientôt l'Art Nouveau.

A gauche l'affiche de Gismonda. Sarah Bernhardt exige une nouvelle affiche pour ses 30 représentations au théâtre de la Renaissance. Lemercier n'a guère d'autre choix que de faire appel à Mucha, le seul dessinateur qu'il ait sous la main, mais il le sait sérieux et rapide.

2019-01-242

A gauche dessin d'étude pour Sarah en Jeanne d'Arc.

Lorsque presque par hasard Sarah découvre la première affiche pour Gismonda, elle se serait écriée : "Ah que c'est beau, dorénavant vous travaillerez pour moi, près de moi. Je vous aime déjà".

De fait devant le succès de cette première affiche, il signe avec elle un contrat de 6 ans, elle le charge des costumes de scène, des affiches et des décors de scène.

IMG_20190124_155340

A partir de 1898 et pour trois ans, Mucha s'investit petit à petit dans l'évènement incontournable qui se prépare et éclipse tout le reste : l'Exposition Universelle de 1900.

Les émissaires de l'empereur François Joseph viennent lui proposer de décorer le pavillon de la Bosnie-Herzégovine.

2019-01-243

Menu du restaurant du pavillon bosniaque à l'exposition universelle de 1900.

IMG_20190124_155257

Modèle posant pour le peintre. Mucha les prend en photo, ce qui lui permet d'aller plus vite.

2019-01-244

Sarah Bernarhardt change d'imprimeur, Lemercier est remercier (ha ha) et elle engage Champenois. Celui-ci flaire le potentiel que représente Mucha. Il lui signe un contrat d'esclusivité. Il connait les clients qui souhaitent avoir une publicité de qualité.

Le champagne Ruinart, Moet et Chandon font parti de ces clients.

2019-01-245

Qui n'a pas connu ces savons ? et les fameux petits Lu.

IMG_20190124_160233

IMG_20190124_160539

Une vraie mine d'or, Champenois fait éditer les panneaux décoratifs à eu moins 1000 exemplaires, pour décorer les foyers modestes.

Mucha était enthousiaste par ce projet, il dira plus tard : " J'étais heureux d'être engagé dans un art pour le peuple, et non pas pour les salons fermés".

Champenois exploite un autre filon , celui des calendriers.

IMG_20190124_160513

Mucha lui dessine l'une de ses plus charmantes compositions : une femme, de face, assise dans un cercle, élégamment vêtue,lit un livre. Ses cheveux sont retenus par une couronne de fleurs. L'image fut vendue sous le nom de rêverie.

IMG_20190124_160548

Zodiaque, imaginé pour un calendrier sera vendu à de nombreux clients dont une marque de savon de toilette et un cachou de luxe.

2019-01-248

En 1896 les quatre saisons, monument de sensualité décorative.

 

2019-01-247

Le printemps et l'été

IMG_20190124_160449

Suivront au gré de l'imagination débordante de l'éditeur, les Quatre Arts, les fleurs, les bijoux, les heures du jour, les étoiles, toujours vendues par 4.

La Poésie

2019-01-2410

Dans cette série qui rend hommage aux 4 arts, Mucha associe chacun d'eux à une forme circulaire, à un motif végétal et à une heure de la journée.

Pour la danse à gauche, des feuilles tombent par une brise matinale. Pour la peinture à droite, une fleur rouge apparait en pleine lumière, derrière des arcs en ciel

2019-01-249

La musique de façon différente. Des oiseaux chantent au moment où la lune se lève.

 

2019-01-246

La poésie de façon différente aussi .

2019-01-2412

La série des étoiles. A droite clair de Lune et à gauche l'étoile du berger.

2019-01-2411

A gauche l'étoile du matin et à droite l'étoile polaire

IMG_20190124_161458

Il y en a pour tous les goûts, les Têtes byzantines de forme circulaire se transforment en assiette

IMG_20190124_162127

en 1902 Mucha doit décorer une église de Jérusalem dédiée à la Vierge Marie, projet abandonné mais dont il reste ce tableau de la Madone des Lys qui démontre la virtuosité du peintre. La vierge est en costume slave.

IMG_20190124_162204

IMG_20190124_155644

Esquisse des deux soeurs, intitulé Sourires

IMG_20190124_164411

Dessins reproduit en vitrail dans la cathédrale St GUy de Prague.

IMG_20190124_163519

Mais tout a une fin. La mode change.

En 1898 il est initié dans la loge du grand orient de France, la plus ancienne organisation maçonnique en France.

En 1901 il reçoit la légion d'honneur et devient membre de l'Académie Tchèque des sciences et des arts.

Il se marie en 1906 et en 1909 il a une petite fille et 1915 un fils.

Il se rend fréquemment aux Etats Unis pour recueillir des fonds pour un projet qui lui tient à coeur, l'Epopée slave.

On le voit sur la photo devant ses tableaux avec au centre la révolution russe devant la cathédrale  St Basile de Moscou.

Les tableaux de cette épopée slave sont montrés sur un écran géant sous forme de diaporama.

 

IMG_20190124_163910

Noël en Amérique.

En 1910 il retrouve enfin sa terre natale pour réaliser son ambition de toujours : mettre son art au service de son pays.

IMG_20190124_164109

IMG_20190124_164304

Nous terminons par le tableau intitulé la lumière de l'Espérance.

IMG_20190124_164240

Arrêté par la Gestapo, il meurt en 1939 un 14 juillet.

IMG_20190124_170821-001

Nous avons poursuivi notre après-midi par un thé gourmand en face de cette boutique. J'adore ces petites boutiques parisiennes qui me rappellent un peu celle que tenait ma mère.

Alors maintenant vous en savez plus sur Mucha ?

Posté par defilencadre à 18:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 janvier 2019

Défi du 25

Hou là là,

J'ai failli encore de manquer cette date du 25. Heureusement que Chantal (brobidouillage et compagnie) m'a rappelé à l'ordre en voyant sa création.

Donc juste un petit billet pour vous montrer une carte de

 

NOEL

et oui cette année j'étais tellement pas en avance que je prends de l'avance, chaque 25 du mois une nouvelle carte.

IMG_20190125_135727

Bon celle-là vite faite, un collage de chutes de papier. Les autres j'espère plus élaborée, j'ai envie de me mettre aux cartes textiles.

A bientôt pour l'expo MUCHA avant l'ermitage. C'était tellement bien !!!!

 

Posté par defilencadre à 14:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

22 janvier 2019

Notre Dame de Kazan

En route vers Notre Dame de Kazan, encore une cathédrale.

Il faut dire que nous en avons fait beaucoup mais toutes assez différentes.

Nous nous arrêtons sur les berges du port maritime . Parfois St Petersbourg devient le rassemblement de la régate internationale "Cutty Sark" et la Neva se remplit de voiles.

DSC02007

DSC02009

Le croiseur Aurore

DSC02010

Le célèbre croiseur Aurora, symbole de la Révolution d’Octobre 1917 (selon la légende, c’est un tir à blanc de l’artillerie du navire qui donna le signal de la prise du Palais d’Hiver, la résidence impériale), va rouvrir le 3 août après pratiquement deux ans de restauration, avec une nouvelle exposition interactive. Aujourd’hui, le croiseur possède le statut de navire numéro un de la marine nationale russe.

DSC02011

DSC02012

DSC02013

Un autre arrêt près de la cathédrale pour voir un marché couvert, le marché Kouznetchny. Situé dans l'un des plus anciens quartiers, celui que l'on appelle le quartier Dostoïevki. Il a été construit au début du XXème. Parmi les plus réputés de la ville, mais pas le moins cher, mais il est le plus fourni, on y trouve les meilleurs produits en provenance de toute la Russie et d'ailleurs.

IMG_20181008_164821

Mais à l'extérieur un marché parallèle se créée, chacun essayant de vendre leur production. Pas encore un marché du terroir mais presque.

IMG_20181008_164917

A l'intérieur de beaux étalages, mais pratiquement vide de consommateurs. Les fruits et légumes proviennent des fertiles oasis d'Asie Centrale.

IMG_20181008_165158

On s'est beaucoup posé la question de savoir ce que devenait ces fruits et légumes ensuite. Sont-ils là uniquement pour l'exposition !!!

IMG_20181008_165048

Les fruits secs proviennent du Caucase, les cèpes et les fruits rouges des forêts du Nord.

IMG_20181008_164959

Les personnes que nous voyons sont du groupe. C'est la première fois que je vois un aussi beau marché désert ........ Mais suprème avantage, les acheteurs peuvent tout déguster ici avant d'acheter. Ceci dit on ne nous a pas permis de tester le caviar (LOL)

IMG_20181008_161321

Notre Dame de Kazan en vue, chef d'oeuvre de l'architecture russe du 19ème. En 1800 le tsar Paul Ier ordonna sa construction selon le modèle de St Pierre de Rome.

DSC02023

Pendant l'époque communiste, elle fut transformée en musée de l'athéisme, puis ensuite restaurée pour y célébrer de nouveau le culte.

IMG_20181008_160746

Principal centre orthodoxe de la ville.

IMG_20181008_160619

DSC02022

IMG_20181008_160444

IMG_20181008_160628

DSC02018

L'ensemble est majestueux et imposant

DSC02015

D'énormes colonnes en porphyre avec chapiteaux et bases en bronze doré accentuent la magnificience intérieure de la cathédrale.

DSC02020

Le feld maréchal Koutouzov dont on a vu sa statue en empereur romain, est enseveli ici.

DSC02014

Certaines attendent avec impatience le musée de l'Ermitage. Ce sera pour le prochain billet. En attendant couvrez-vous bien.

 

Posté par defilencadre à 12:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


20 janvier 2019

St Petersbourg et sa forteresse Pierre et Paul

Poursuivons notre périple à travers cette si belle ville

Nous nous arrêtons devant l'académie des beaux arts

DSC01969

devant cette académie on peut apercevoir un débarcadère où se trouve un griffon. Il faut lui chuchoter à l'oreille : "griffon griffon, offre moi un million".

Nous nous sommes prêtés à ce rite (qu'est ce qu'on ne nous faire pas faire en voyage organisé!!! de vrais pantins)DSC01976

Plus sérieusement le débarcadère est gardé par deux sphinx au visage d'Aménophis III, pharaon qui mena l'Egypte à l'apogée de sa puissance.

DSC01975

Une colonne rappelle le passé maritime de la ville.

DSC01980

Nous arrivons sur une petite île, face au palais d'Hiver. Dominant les trois bras de la Neva la forteresse Pierre et Paul était destinée à protéger la ville des attaques par voie maritime. Les tsars l'utilisèrent aussi comme prison politique en y enfermant leurs principaux opposants, principalement les intellectuels.

DSC01982

J'ai photographié mon livre pour vous situer un peu l'ensemble de St Petersbourg. L'île se situe derrière les deux premiers ponts.

DSC02760

 

et voici l'île vue d'en haut avec au centre la cathédrale. Les remparts ressemblent un peu à ce que faisait Vauban.

DSC02761

Aujourd'hui devenue musée, son mur d'enceinte offre d'incomparables vues de la rive sud de la Neva. Un coup de canon tiré du haut de ses remparts sonne tous les jours à midi.

DSC01984

La petite église en bois, qui se trouvait à l'origine a subi différents travaux d'agrandissement au fil des années pour devenir, finalement, une cathédrale.

Inhabituel pour une église orthodoxe, le clocher possède une horloge avec carillon (35 cloches) surmonté d'une flèche, la hauteur totale 122,5 m, à l'époque la plus haute construction de Russie.

DSC01986

L'intérieur est conçu comme une salle de parade.

DSC01988

DSC01990

DSC02005

DSC01993

 

DSC02004

Dans cette cathédrale le tombeau de Pierre le Grand fondateur de la ville, ainsi que des membres de la dynastie Romanov, y compris Nicolas II et sa famille assassinée. Ses restes furent inhumés dans la cathédrale en 1998.

 

DSC02001

Tombeau d'Alexandre II et de son épouse en jaspe de l'Oural

DSC01992

 

DSC01997

 

DSC01996

Tobeau de Pierre Ier

DSC01999

 

DSC01998

Celui des Romanov dans la chapelle Ste Cathérine, reste de Nicolas II, de son épouse Alexandra feodorovna, de leurs enfants et de leurs serviteurs.

DSC02003

Ce lieu m'a profondément impressionnée.

A bientôt pour la suite .......

Posté par defilencadre à 14:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 janvier 2019

Transfer vers St Pétersbourg

Nous quittons Moscou par une journée de grisaille.

Transfer en train dans lequel nous dégustons un excellent café (pas comme dans certains de nos trains) et tout à fait abordable.

DSC01945

Voilà ce que nous traversons, beaucoup de forêts avec de temps en temps un village.

DSC01947

Les photos sont pas top, mais nous sommes dans le train !!!

DSC01946

La campagne est souvent un peu triste.

DSC01951

Gare où nous arrivons.

Quelques vues prises du car pour un premier contact, les vitres sont légèrement teintées.

 

DSC01952

Le ciel est moins gris qu'à Moscou. Mais la guide nous dit qu'à St Pétersbourg il n'y a pas souvent de ciel bleu, toujours un peu gris la plupart du temps durant l'année.

DSC01955

On s'aperçoit tout de suite que les bâtiments sont bien moins hauts. En fait ils ne doivent pas dépasser la taille de l'Ermitage, comme le voulait le tsar Pierre le Grand. Elle a été construite sur l'eau et la boue en 1703.

Baptisée St Pétersbourg (du nom de Pierre le Grand) pour ensuite s'appeler Pétrograd de 1914 à 1924 puis Léningrad (on devine pourquoi) de 1924 à 1991, elle retrouve son nom d'origine en 1991 par référendum.

DSC01961

St Pétersbourg est traversée par la Neva au fond du golfe de Finlande près de la mer baltique

DSC01960

De somptueux palais, des ponts élégants, et des quais majestueux en granite encadrent des rivières, et des canaux s'entrecroisent avec les ruelles.

DSC01959

DSC01957

Pierre le Grand voulait voir la Russie rattraper son retard avec l'Europe, jugeant son pays sous-developpé et sa noblesse et ses institutions archaïques, il décida de déménager la capitale de Moscou, de la construire plus proche de l'Europe du Nord qu'il admirait.

L'endroit qu'il choisit sembla insensé : un terrain marécageux dans le Grand Nord, infesté par la malaria en été et subissant des hivers très rigoureux.

Des milliers de travailleurs forcés ont péri dans la construction de la nouvelle capitale

DSC01958

DSC01981

L'opulence de la cour des tsars se retrouvent dans les nombreux palais et théâtres, les luxueuses façades qui ornent les grandes avenues. St Pétersbourg est classée au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco.

DSC01973

DSC01972

DSC01969

DSC01971

DSC01964

DSC01963

Aujourd'hui St Pétersbourg est une ville vibrante et dynamique, avec 5 millions d'habitants, elle est la 4ème ville d'Europe.

DSC01983

Elle est restée la capitale jusqu'en 1918, après la révolution Russe, Moscou a repris sa place.

La suite au prochain numéro j'ai envie de dire.

Posté par defilencadre à 08:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

09 janvier 2019

Vaux le Vicomte et sa féérie de Noël

Pour tenter d'effacer la grisaille de ce début janvier, je partage avec vous la féérie de Vaux le Vicomte.

J'espère ainsi prolonger un peu ces festivités de fin d'année.

DSC02613

Nous sommes le 23 décembre, une journée grise un peu pluvieuse. Mais déjà du monde attend de pouvoir entrer.

DSC02610

Au pied de l'entrée de chaque côté un casse-noisette attend

DSC02615

Dans le jardin l'emblème de Fouquet, l'écureuil, repris par la Caisse d'Epargne. Normal Fouquet était l'intendant des finances de Louis XIV

DSC02612

DSC02632

Le décor de la première salle est blanc, dès l'entrée, nous sommes sous le charme et nos yeux pétillent de bonheur.

IMG_20181223_160918

 

Cette année, les jouets d'antan sont à l’honneur au Château. Le salon des Muses nous transporte dans un décor de matin de Noël avec ses sapins enneigés entourés de cadeaux  prêts à être déballés.

411948-noel-au-chateau-de-vaux-le-vicomte-2018-40

Mais avec les grands, le grand jeu était aussi de retrouver dans les salles où se cachait l'écureuil, car Fouquet l'a fait représenté dans chaque pièce à des endroits divers.

Dans le salon des jeux étaient exposés des jouets du XVIIème siècle.

DSC02635

DSC02634

DSC02642

Et d'emblée ce qui m'a charmé en plus du décor, ce sont les parfums. Dans chaque salle se répandait un parfum différent, parfois cannelle, vanille, épices, sapin, etc...

Dans l'antichambre des sapins remplis d'ours en peluche de la maison histoire d'ours

DSC02639

Ci-dessous une photo du site sortir à Paris

411900-noel-au-chateau-de-vaux-le-vicomte-2018-24

 

DSC02654

Dans la bibliothèque nous sommes plongés dans une boite à musique animée.

DSC02651

DSC02652

DSC02653

IMG_20181223_162753

IMG_20181223_161751

IMG_20181223_163026

La chambre du Roi quant à elle accueille la traditionnelle crèche

DSC02656

Sous le dôme une montgolfière et ses sapins couverts de neige, cette pièce embaume l'odeur de sapin

DSC02650

DSC02644

La table est mise pour le réveillon

 

DSC02657

En voici le menu

MoyenneIMG_20181223_164301

Rien que l'entrée : le potage de santé avec un chapon donne le ton pour la suite

Nous descendons dans les cuisines

DSC02661

DSC02662

IMG_20181223_164359

IMG_20181223_164851

IMG_20181223_164755

Mais que fait le lapin d'Alice ici ? gourmand

DSC02665

Nous sortons pour voir les illuminations

IMG_20181223_170810

PANO_20181223_170829

DSC02677

Petite surprise cette année, au fond du jardin découvrez un petit sentier de forêt illuminé de magnifiques lanternes chinoises qui s'éclairent à la tombée de la nuit.

DSC02671

DSC02673

411921-noel-au-chateau-de-vaux-le-vicomte-2018-31

IMG_20181223_170312

Avant de partir un petit tour aux équipages

DSC02687

DSC02686

 

DSC02694

DSC02689

DSC02693

A bientôt pour découvrir St Pétersbourg

 

 

Posté par defilencadre à 08:39 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

06 janvier 2019

Réveillon 1900 à Champ sur Marne

Le 16 décembre découverte du château de Champ sur Marne et surtout de son animation pour les fêtes de Noël.

Nous arrivons devant le château déjà illuminé.

a86bec8bc6db6f9e280ce486ebdcc7bdabecb44dcc8e2eb66a6ca3dd760

ee83bb2ef434a176c65353669b383ec389a6687f213cd25fba5de4cd0c2

7567c3e81b1fc8a5bf2e91a318cf1f26e1f33991ac80d6867e1e95b1ce3

A l'heure que nous avions réservée, on nous remet des capes et nous partons dans un autre temps.

DSC02539

Par une entrée latérale du château, deux grandes portes sont ouvertes et nous sommes déjà subjugués par le décor. La neige tombe et tiens au sol, les personnages chantent des chants de Noël, tandis qu'un majordome accueille les livraisons pour le réveillon.

DSC02537

C'est l'effervescence, tout le monde s'active et attend Monsieur le Comte Louis Cahen d'Anvers qui vient d'acquérir le domaine et attend le tout Paris pour le réveillon.

DSC02540

DSC02538

A partir de là, tout s'active, on nous pousse dans le château, on descend un escalier et nous nous retrouvons dans un boyau qui va vers les cuisines. Les femmes de chambre courent, les cuisinières aussi, les victuailles dans les mains, on nous remet des biscuits ou des bouteilles à porter vers les cuisines, tout ça dans un beau remue ménage.

IMG_20181216_190615

Et de fait, nous voici dans les cuisines où cuisinières et petit personnel discutent à tout va du réveillon.

ae25118f529d96467574e07eb281bfcaa862cd1b8ab8bfd27acf27e19f9

IMG_20181216_190714

Nous pouvons admirer le carrelage ainsi que les sous sols voûtés

DSC02544

DSC02542

La gouvernante et le majordome donnent leurs instructions

DSC02545

Une caisse mystérieuse vient d'être livrée

DSC02549

Les enfants de la maison sont impatients de savoir ce que cache cette mystérieuse boite.

DSC02547

Le personnel se met à table, une partie du public est également à table.

IMG_20181216_191449

quand tout à coup les sonnettes se font entendre. On nous prend à témoin : même pas le temps de manger !!!

et l'on nous pousse vers la salle à manger où l'on nous attend

IMG_20181216_191504

au passage les consommés sont prêts à être servis

DSC02550

Le pesonnel termine la mise en place avant de recevoir les convives

IMG_20181216_191631

IMG_20181216_192023

Nous passons ainsi de pièce en pièce tandis que les acteurs bénévoles récitent leur texte. Il y est question bien sûr du réveillon, mais aussi des tendances de l'époque.

 

IMG_20181216_192902

Dans le grand salon la mystérieuse boite est ouverte, c'est le cadeau de la jeune fille. Une toile de son portrait peint par Renoir.

De là, s'ensuit un dialogue sur les impressionnistes, que certains qualifient de gribouilleurs !!!

IMG_20181216_193446

Une autre pièce remontant dans le temps, nous apercevons à gauche la pompadour

DSC02551

S'ensuit un épisode sur la révolution, et les sans culottes sont à la fenêtre dehors avec des fourches et chantant ça ira!!!

IMG_20181216_193631

IMG_20181216_194108

Une autre pièce où la jeune fille pleure parce que ses parents ne veulent pas du tableau. Mais sa gouvernante lui parle du casse noisette trouvé à la cuisine et qui est magique. A minuit il se transformera et sera réel.

DSC02554

 

Nous en profitons pour admirer un peu le moblier

IMG_20181216_192722

Et nous arrivons dans le grand salon orné d'un magnifique sapin qui s'éclaire de plus en plus.

IMG_20181216_195013

Douze coups résonnent et le casse noisette prend vie

IMG_20181216_195105

De plus en plus grand à chaque passage derrière le sapin

DSC02556

Puis les invités dansent sur l'air de casse noisette de Tchaïkovsky

DSC02559

Les acteurs saluent

DSC02560

et nous disent au revoir du haut du grand escalier

IMG_20181216_195444

nous sommes sonnés !!!

IMG_20181216_195538

Ce même spectacle aura lieu l'an prochain les 3 premiers WE de décembre. Je vous le recommande.

Ce grand réveillon ne bénéficie d'aucune subvention publique. Ils sont tous bénévoles, même ceux à l'entrée qui font des crèpes et du vin chaud pour faire patienter en attendant notre heure de RV, car la visite se fait en petit nombre d'environ 20 à 30 personnes.

Posté par defilencadre à 08:25 - Commentaires [12] - Permalien [#]

04 janvier 2019

Quoi de neuf nouvelle année

Me voilà revenue avec difficulté sur la blogo.

Mais je ne pouvais pas manquer de vous souhaiter à toutes et tous une joyeuse année 2019.

DSC02658

Que cette année vous apporte le meilleur et vous garde en bonne santé.

Je n'ai pu commenter tous vos billets durant cette période festive. Chez moi Noël a quand même duré 4 jours !!! Donc beaucoup de préparations culinaires et décoratives.

Mais commençons par le début du mois.

Le 12 décembre dressage d'une petite table du terroir pour un repas auvergnat entre amis, à qui j'ai fait découvrir le pounti.

Juste une petite photo des gougères garnies  d'une chantilly au bleu d'auvergne. Il y avait aussi des canapés avec une tapenade de cornichons (si si) avec pics garnis de St Nectaire et jambon cru d'auvergne (de chez Mas pour qui connait), et une verrine de lentilles avec foie gras.

DSC02521

Pour la tapenade de cornichons : mixer des cornichons avec de la poudre d'amande et de l'huile au blender.

Suivait du pounti et sa salade, entrecôte et truffade (ils ont renoncé aux fromages) pour terminer par une flognarde aux poires.

2018-12-12

Le 16 nous visitions le Château de Champ sur Marne dans un décor réveillon 1900. Un spectacle exceptionnel grâce aux 700 volontaires qui se relaient chaque week end pour nous offrir une heure de rêve. Nous avons été transportés dans le temps.

Un billet j'espère vous montrera cette aventure, mais en attendant quelques photos.

ee83bb2ef434a176c65353669b383ec389a6687f213cd25fba5de4cd0c2

DSC02538

Rassurez-vous il ne neigeait pas, c'était la mise en scène mais je vous raconterai tout en détail....

DSC02550Grande

DSC02559

L'heure m'a paru durer 10 minutes. Je n'ai jamais vu cela, les bénévoles vous prennent à parti dans leur jeu, vous êtes vraiment invités pour le réveillon de 1900.

Pour cet été ce sera parties de campagne, avec un pique nique géant dans les jardins et toujours en habits d'époque. Renseignez-vous.

Le 20 décembre repas de Noël à Pierrefonds, juste à côté du château. Repas et danse. Que du bonheur.

J'oubliais, avant le 17 petit repas sympathique avec l'atelier du lundi, chacune ayant fait des prouesses culinaires. Pour ma part c'était un strudel fourré aux coings, pommes, raisins secs et poudre d'amande, pour remplacer la bûche.

IMG_20181217_171828

Pendant ce temps il y en a une qui a apprécié les décorations !!! elle s'est prise pour un lutin, du coup obligée d'enlever avant qu'elle ne fasse de la casse

DSC02513

En parlant de décorations je suis assez fière de mon sapin, enfin presque sapin de cette année. Le thème étant Noël haute couture, j'ai habillé mon mannequin de couture.

DSC02530

Une armature en grillage pour faire la jupe et dessus des branches de sapin coupées en forêt assemblées une à une. Ensuite les décorations elles aussi attachées, car les épines étant à l'envers, ça glissait.

DSC02529

DSC02528

Cendrillon aurait-elle oubliée sa chaussure ?

IMG_20181214_172932_HHT

Nous avons donc fêté un pré Noël le 22 pour avoir mes neveux qui sont allés rejoindre leur famille le 24.

La table vous vous en doutez était à l'image du sapin.

DSC02586

DSC02583

Des petits sacs pour les dames et des cravates pour les messieurs

DSC02582

DSC02580

Un boa rose en centre de table agrémenté de leds pour la soirée

DSC02578

DSC02592

DSC02588

DSC02587

Merci à Chris pour ses bougies, tu vois elles servent et elles ont été allumées toute la nuit

DSC02586

DSC02574

DSC02573

Escarpins et mannequins étaient présents sur la table

DSC02572

DSC02571

Confection de petits sacs à main pour les dames

DSC02570

Je voulais vous montrer aussi mon sapin suivant une recette de NICOLE

IMG_20181222_150958

Le 23 nous visitions Vaux le Vicomte et sa féérie. Là aussi un billet s'imposera tellement il y a à voir.

DSC02610

Juste quelques photos au hasard

DSC02650

DSC02637

DSC02652

DSC02615

Nous avons remis ça le 24 avec mes enfants et petits-enfants, en plus petit comité.

DSC02699

Le boa s'est enroulé autour du poinsettia

DSC02697

puis le 25 on termine en beauté les restes mais avec une petite table cette fois plus traditionnelle.

2018-12-25 TABLE NOEL

 

Côté couture j'ai juste fait le conte de décembre sur Hansel et Gretel

DSC02515

DSC02514

Puis j'ai habillé Martine avec sa robe de réveillon, son petit collier perso et ses chaussures de bal !!!

DSC02734

DSC02733

DSC02732

Bon ce billet est encore bien long. Mais plutôt que d'en faire dix, je condense tout en un, vous me pardonnerez.

Inutile pour moi de faire une rétrospective, les points marquants ont été le carnaval de Venise, le buron avec mes cousins, le Puy du FOu avec mes enfants, la Russie le rêve enfin concrétisé, bref que des bonnes choses.

Je vous souhaite encore le meilleur, prenez soin de vous, chouchoutez-vous et éloignez les faiseurs de mauvaises ondes.

 

 

Posté par defilencadre à 14:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]