.defilencadre

21 février 2018

Venise encore

Nous poursuivons le billet de Venise.

En arrivant, mon bateau vient me chercher !!!! On est VIP ou pas ?

DSC09285

Sur ce grand canal nous croisons une sculpture originale. Tiendrait-elle les murs pour éviter qu'ils ne s'effondrent ??

DSC09296

En vue le Rialto, célèbre pont reconstruit au 16ème siècle, assez haut pour laisser passer une galère armée. Son poids nécessita l'enfoncement de 6 000 pilotis pour chaque pile.

DSC09298

Latéralement au grand canal des petits canaux jonchés de gondoles transportant les touristes.

 

DSC09444

Nous longeons de magnifiques palais vénitiens, transformés parfois comme celui-ci en musée. Palais Pesaro, chef d'oeuvre baroque de Longhena, terminé en 1710 pour le doge Loredan.

DSC09511

DSC09517

le Palais Barbarini, fin du 19ème, décoré de mosaïques de Carlini

DSC09514

 

DSC09506

ci-dessous le casino

DSC09293

 

DSC09297

 

DSC09445

DSC09497

Bon descendons un peu sur la terre ferme si je puis dire et vous montrer quelques costumes. Nous poursuivrons plus tard la descente du grand canal.

Parfois se promenant dans les petites rues.

DSC09309

ou paradant et prenant la pose sur la place Saint Marc

2018-02-052

ou devant les grilles de la prison du palais des doges

 

2018-02-0513

 

2018-02-0617

2018-02-0614

 

2018-02-062

 

2018-02-061

 

2018-02-063

 

2018-02-0610

 

 

2018-02-057

2018-02-0516

2018-02-0520

2018-02-0521

2018-02-0527

Je vous en distillerai petit à petit, je ne voudrai pas que vous fassiez une overdose.

A très vite pour la suite.....

 

Posté par defilencadre à 11:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


18 février 2018

La sérénissime

DSC09327

Je vous emmène rêver un peu dans Venise. Depuis des années certains disent que Venise se meurt.

Et en revanche Jean d'Ormesson disait le contraire : "N'est ce pas la plus belle ville du monde ? Emouvante dans sa lutte acharnée contre le temps. Un peu comique aussi dans sa façon qu'elle a de clamer sans trêve : au secours!, je me meurs ! Je suis morte ! L'aqua alta me submerge, Mestre et Marghera me tuent, l'Adriatique aura ma peau !, jouant de sa mort annoncée pour récolter des torrents d'argent et tenant parfaitement bien le coup..."

Voilà un peu le résumé de Venise et parfaitement bien analysée par le grand d'Ormesson.

Façade vue de face de la basilique St Marc. Elle fut construite pour abriter les reliques de Saint Marc, rapportées triomphalement d'Alexandrie au 12ème siècle.

Ci-dessous la façade sud, on y exposait les butins rapportés des conquêtes. C'est elle que découvraient les visiteurs arrivés par l'eau.

DSC09332

Elle est d'inspiration bizantine avec ses belles coupoles. A l'intérieur pas de photos, mais tout est recouvert de mosaïques faites de pâte de verre colorée.

DSC09408

 

 

 

Le doge Francesco Foscari agenouillé devant le Lion ailé de Saint-Marc.

DSC09409

 

La Torre dell'Orologio, tour de l'horloge. Les deux Mori qui sonnent l'heure ont été moulés dans du bronze à canon de l'Arsenal en 1457.

DSC09414

La piazza San Marco a toujours été le théâtre des distractions populaires ; autrefois, les exécutions et les jeux ; de nos jours, les concerts et les cafés à la mode et bien entendu beaucoup de costumés puisque c'est ce que nous sommes venus admirer.

DSC09407

DSC09523

Le palais des doges fera l'objet d'un billet complet. C'était la résidence officielle des ducs de la Sérénissime et siège du gouvernement du 9ème siècle à la chute de la République, en 1797.

DSC09363

 

Le pont des Soupirs, construit en 1600 pour relier les nouvelles prisons au palais des doges. D'où la légende des plaintes et des soupirs des prisonniers traversant le pont pour se rendre au tribunal.

DSC09377

 

Quelques costumés, masqués ou poudrés, photographiés au hasard sur la place St Marc.

2018-02-0613

 

Un joli papillon s'est posé au pied du Campanile.

2018-02-053

Obligée de vous faire des montages tant il y en a. Sinon il me faudrait faire des billets toute l'année.

2018-02-0510

Je pensais voir plus de monde. Nous pouvions les photographier sans difficulté, à condition de ne pas avoir d'asiatique sur la photo.

Une vraie plaie, ils se relayaient à une telle vitesse qu'il était difficile de ne pas les avoir en photo.

2018-02-0518

80% de ces costumés sont français.

2018-02-0528

Ce costumé avec sa boule d'or faisait sans doute référence à une statue appelée punta della Dogana, ou pointe de la Douane. Une statue de la Fortune faisant girouette se tient detout sur le monde.

2018-02-0529

2018-02-054

2018-02-059

2018-02-0514

2018-02-0523

2018-02-064

Je termine aujourd'hui, mais ne vous inquiétez pas, il y en a beaucoup d'autres.

 

UnG

AUnnurande

Posté par defilencadre à 22:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

10 février 2018

Aiguille en fête

Je suis très très partagée entre vous montrer le salon d'aiguille en fête et les photos de Venise.

 

Ce salon ferme ses portes demain et ce billet peut inciter des hésitantes à y aller.

Donc Venise sera pour le prochain billet.


Inutile de vous montrer les stands, comme l'a dit MONIQUE (allez voir ses photos), beaucoup plus de tricot et de tissus, notamment de toile enduite, que de broderies. Le patchwork est encore bien représenté.

 

Le thème de cette année est le blanc tradition. passion.

 

J'ai été enchantée par l'exposition qui est tout à fait dans ma partie, la dentelle et le boutis.

DSC09766

Cols et dentelles présentés par Tuulikki CHOMPRE, passionnée par les savoir-faire transmis de génération en génération. Elle présente une partie de sa magnifique collection de cols, chaque pièce racontant une histoire de dentelle.

DSC09767

DSC09768

DSC09769G

Claire ROUGERIE a une prédilection pour les techniques oubliées, le mélange des matériaux et la récupération.

Il y a déjà pas mal d'années, j'ai moi aussi fait un peu de macramé, notamment des suspensions pour plantes vertes.

Clrande

DSC09771

DSC09772

DSC09773

En invitant France Boutis, aiguille en fête souhaite apporter son soutien au dossier que porte l'association, pour la reconnaissance de cet art textile au Patrimoine immatériel de la culture française, afin de protéger ce savoir-faire.

J'ai bien entendu signer, car quand on voit ces réalisations, on ne peut qu'avoir envie de protéger ce savoir-faire.

DSC09775

Je vais avoir honte de vous montrer le mien terminé. Mais les personnes présentes sont dans le partage et m'ont bien expliqué comment terminer le mien et quelques astuces supplémentaires.

DSC09776

Kumiko NAKAYAMA GOAEVERTS , créatrice japonaise vivant en France, revisite avec excellence la tradition provençale du boutis pour créer des pièces contemporaines.

DSC09777

DSC09778

Les boutis d'Hubert VALERI jouent avec la lumière.

DSC09779

 

DSC09811

Un ensemble de dentelles de la première moitié du 20ème siècle, présenté par l'association La Blonde de Caen, laisse imaginer le passé fastueux de cette luxueuse dentelle au fuseau.

 

DSC09781

DSC09782

Un charmant monsieur nous a expliqué ces différents dessins récupérés in extrémis (avant d'être jetés à la poubelle !!!)

DSC09783

Marie BELGACEM a créé une matière naturelle issue de l'argile, pour immortaliser l'empreinte de la dentelle sans détériorer l'original. L'empreinte est faite en une seule prise, sur un support de bois, rendant chacune des pièces uniques.

DSC09784

Nathalie LEVERGER crochète des formes de cocons ou de nasses. Les pièces durcies puis cousues entre elles forment des suspensions ou totems.

DSC09786

Depuis 15 ans, aiguille en fête met en lumière des associations qui permettent l'émancipation des femmes. Cette année elle invite SHE FRANCE dont l'objectif est la survie du Kantha, exceptionnelles broderies main du Bengale, qui permet d'apporter des revenus équitables et réguliers à une communauté d'un millier de brodeuses.

DSC09788

C'est enrichissant de voir qu'à travers le monde des milliers de femmes brodent.

DSC09791

Ce que certains voient comme de vieux chiffons, deviennent pour Judith VITTET les pinceaux de son écriture textile. Elle propose un espace sensible, on flotte, on rêve, on s'échappe dans les abysses.

DSC09792

L'espace tricot papier est étonnant. A l'entrée cet énorme écharpe tricotée avec du papier.

Spécialisé dans le design de papier, Ludovic BROSSE conçoit des accessoires, des vêtements ou des objets de décoration.

ll travaille pour des maisons de mode, il a créé une collection de robes de papier et mannequins en cartons.

DSC09793

Le voici à l'oeuvre habillé d'une veste en papier. Ce n'est pas n'importe quel papier, il a été charmant et explique son approche.

DSC09798

DSC09812

L'association Jours, semis et entre-deux propose chaque année un thème différent. Il suffit d'envoyer un carré de 20 X 20 sur le thème voyages. Comme c'est l'année du blanc, il est bien représenté. C'est un projet perpétuel et évolutif qui regroupe plus de 1 200 carrés du monde entier.

DSC09795

DSC09796

DSC09797

On retrouve le Taj Mahal en boutis.

DSC09799

Il y avait évidemment des carrés de couleurs, comme chaque année. Monique en a présenté quelques uns.

Un bustier présenté par l'école de Broderie d'art Paul Lapie.

DSC09800

Alors là aussi j'ai beaucoup aimé. Un stand d'aliments entièrement tricoté.

Stand le mouton qui ne voulait pas finir dans une assiette.

DSC09801

J'ai aimé les coquelicots

DSC09802

La mousse est entièrement tricotée.

J'ai pensé à Viviane très très fort, qui avait fait la même chose pour sa petite fille.

On fait son marché,

DSC09803

Remarquez le jambon, et le camembert

DSC09804

La charcuterie

DSC09805G

Le choux fleur est particulièrement réussi

LMoyenneMoyenne

DSC09806

Un autre stand présente de la lingerie tout à fait originale, association pour le cancer du sein

DSC09807

Nouveau projet fou de Tricote un sourire. 100 000 carrés en tricot (oui vous avez bien lu) pour réaliser une nouvelle oeuvre de Monet, Pont sur l'étang de nymphéas. L'an dernier c'était la femme à l'ombrelle. Malheureusement l'oeuvre n'était pas placée pour que l'on ai du recul. Aussi nombreux sont ceux qui sont passés à côté sans le voir. Les carrés de tricot font 5 X 4 cm

DSC09808

Je terminerai par cette grande fresque composée de nombreux napperons

DSC09809

DSC09810

Ce billet était bien long, mais je crois que ce salon en valait la peine. Il est encore temps d'y aller.

rande

 

Posté par defilencadre à 11:06 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

04 février 2018

suite du parc Kruger

Nous poursuivons notre visite du parc Kruger.

img-21

A deux c'est mieux !!!

DSC08860

 

DSC08878

Superbes cornes du Nyala

img-39

 

img-35

On retrouve les tisserins

DSC08901

notre ranger en pleine séance photo. Seul endroit en hauteur où nous avons eu l'autorisation de sortir du véhicule.

DSC08891

Ce bel oiseau est un bucorve du sud

DSC08909

Finalement le temps maussade nous a permis d'admirer les hyènes au nombre de 2000. Quand il fait trop chaud elles se terrent.

DSC08913

Photo de famille avec le petit pas encore tacheté. Ils posent

DSC08919

Vous allez me dire et les lions ?

Pas vus, mais des lionnes oui avec les petits

img-32

photos prises au zoom, il y avait foule de 4/4 pour les prendre en photo

DSC08869

DSC08870

DSC08875

DSC08872

Les lions, lionnes et petits sont au nombre de 1500

DSC08915

Cette petite antilope s'appelle un steenbok ou raphicère champêtre, le seul à être omnivore.

DSC08923

Du plus gros au plus petit .... Bon alors j'attends !!!

DSC08925

La rivière Sabie

img-22

Voilà la fin de notre visite au parc Kruger crée par le président du même nom en 1898, c'est la réserve la plus riche du continent par la diversité de sa faune et de sa flore.

Nous sommes ensuite partis découvrir la région du Krakensberg, vous ne verrez que les photos du bas, le haut étant noyé dans un brouillard épais.

A très vite donc pour la poursuite et peut être la fin de notre voyage.

 

Posté par defilencadre à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2018

Quoi de neuf ?

En ce premier jour de février, un petit quoi de neuf résumant mes activités de janvier.

 

Je vais essayer de tenir sur la distance tout au long de l'année, chaque premier du mois. C'est pas gagné !!!

 

On commence par l'éphéméride.

DSC09274

Les différents calendriers qui ornent mon bureau. On reconnaitra au passage les thèmes proposés par Roxane

 

DSC09275

N'oubliez pas le 14, la fête des amoureux.

DSC04435

Cette photo (la mienne) orne aussi mon bureau sur un calendrier offert par Patricia. Sur ce calendrier c'est sa photo qui figure, presque un copier-coller de l'intérieur des grottes de Choranges.

DSC09263

Une nouvelle proposition de Roxane cette année, ce sera un livre de contes. Le petit chaperon rouge débute cette série. Moins d'appliqué pour moi et plus de broderie et aquarelle sur tissu (je débute).

DSC09269

Une broderie faite cet été. Voilà la finition sur une boite qui ornera mon armoire. Une partie de ma lingerie siégeait depuis au moins 20 ans dans une boite en carton d'emballage. Comme quoi les coordonniers sont toujours les plus mal chaussés.

 

DSC09270

Le seul désavantage avec la technique de recouvrement en une seule fois, pour éviter les cartonnettes intérieures, c'est que le tissu se trouve à l'envers sur l'intérieur.

DSC09272

Sinon côté dentelle, le napperon est terminé. Je ne sais pas encore comment l'utiliser autrement qu'en napperon.

Auriez-vous une idée ?

DSC09277

Et voici mon travail en cours. J'avais tellement aimé les créations de Boite à biscottes,( j'espère qu'elle me lit), que je me suis enfin décidée à réaliser un boutis. J'avais le matériel depuis au moins 10 ans, ensuite j'ai commencé le dessin il y a au moins 2 ans. Et puis j'ai planté devant l'importance du travail.

DSC09276

Et voilà je suis boostée à fond, plus que les coins à terminer.

 

Pour finir des confitures de Noël distribuées à mes amies, recette prise aussi chez la Boite à Biscottes

DSC09260

 

DSC09266

Il y en a qui se la coule douce entre parenthèses.

DSC09267

Sinon vous CHAT VA BIEN !!!

Posté par defilencadre à 11:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


30 janvier 2018

Parc Kruger

Avant de nous rendre directement au parc Kruger, plus grande réserve d'Afrique du Sud, nous traversons le Swaziland, avec une visite d'un village zoulou reconstitué.

DSC06071

un village vivant avec des huttes traditionnelles en forme de ruches

DSC06074

 

DSC06073

Partout des petits oiseaux jaunes  appelés tisserins avec un nombre impressionnant de nids

IMG_20171012_120049

Nous assistons à un concert de musique genre gospel. Pour ma part j'avais les poils comme on dit. c'était magnifique.

test

J'espère que vous allez pouvoir voir cette vidéo.

Voici notre logement dans ce parc Kruger, d'une superficie de 20 000 km2, 350 km du NOrd au Sud et 60 km d'Ouest en Est.

IMG_20171012_165621

 

 

Et nous voilà partis en4/4 de bon matin et sous les doudounes.

img-1

Je suis complètement  à droite, je prends en photo l'autre 4/4 de notre groupe.

DSC06115

On retrouve les bufles au nombre de 25 000

img-3

photo de mon ami boubou

DSC06117

Nous avons croisé aussi des rapaces, comme cet aigle pêcheur

img-15

Un autre aigle photographié par boubou

DSC06119

Sur cet Impala on remarque bien le M ou 111 de son arrière train

DSC06120

Les zèbres sont au nombre de 32 000, une belle colonie, le garde manger des lions est fourni !!!

DSC06133

Eléphant sortant du bain, on dirait qu'il a des chaussettes !!! Ils ne sont pas du tout placides, il faut s'en méfier. Ils sont environ 11 600.

Nous en avons beaucoup vu

DSC06134

trop mimi le girafon

DSC06137

On peut apprécier sa taille à côté de la maman.

img-6

Mon ami boubou lui a tiré le portrait

img-8

DSC08892

DSC08898

Cet oiseau bleu rencontré souvent et pas farouche, ici lors d'une halte pour se restaurer, s'appelle un choucador

DSC06142

Un peu déçue de devoir traverser ce parc sur des routes goudronnées.

img-46

Il devrait y avoir des panneaux indiquant : traversée d"éléphants !!!

DSC08886

ou de tortue léopard.

 

Je vous montre la suite très rapidement.

Posté par defilencadre à 14:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

19 janvier 2018

La réserve de Hluhluwe en Afrique du SUd

Comme promis nous voici dans la réserve au nom imprononçable : Hluhluwe mais avec de nombreux animaux, connue pour sa grande concentration en rhinocéros blancs.

Elle couvre 960 km2, la faune y est riche. L'absence de végétation dense par endroits facilite l'observation.

 

Allez c'est parti de très bon matin.

DSC05943

Nous pouvons observer les impalas qui broutent tranquillement sans s'occuper des touristes qui les prennent en photo. On les distingue des nyalas  par le M que forme les rayures brunes sur l'arrière train. L'impala peut faire des bonds de 10 m et courir jusqu'à 80 km/h

Bon évidemment là, ils ne le montrent pas, on les verra plus tard. Pourtant la plupart des animaux nous ont montré plus leur derrière que leur avant.

DSC05945

Et déjà notre premier coup de coeur. Le rhinocéros blanc qui est en tout point pareil que le rhino gris, mais qui ne fonctionne pas de la même façon.

 

DSC05947

Il mesure environ 4 m sur 2 m de hauteur et peut peser 3 tonnes. Un petit régime peut-être !!!

 

DSC05948

Chassé par les braconniers pour les cornes composées essentiellement de kératine. La première  pousse sur l'avan du  crâne, l'autre est nasale.

DSC05953

Ne pas confondre le zèbre noir à rayures blanches et le zèbre blanc à rayures noires (LOL). Ici des jeunes

DSC05965

Celui ci en dessous a décidé de se reposer. Ils sont trop mimis avec leur coupe en brosse. Il pourra vivre jusqu'à 25-30 ans si le lion ne le mange pas avant. A l'état foetal, ils sont noirs. Ensuite les rayures blanches apparaissent.

DSC05976

On peut apercevoir aussi des girafes. J'ai cherché laquelle s'appelait Sophie mais aucune n'a répondu !!!

Les femelles pèsent une tonne, les mâles 2 tonnes et mesurent entre 4 et 5 mètres, les mâles sont encore plus grands, 5 à 6 m

DSC05955

Quand je vous disais que l'on voyait souvent des derrières. C'est le cas pour ces éléphantes

DSC05960

Et voici le M de l'impala ou comme certains disent le 111

DSC05967

C'est pratique un long cou pour manger les feuilles des arbres

DSC05975

DSC06045

Et revoilà des arrières. Le rhino peut courir 50 km/h

DSC05970

Un mâle impala avec ses cornes en forme de S qui peuvent mesurer de 40 à 90 cm de long.

DSC05978

Les buffles ne sont pas si lourds, que 700 kg.

DSC05980

J'aime bien, ils font la raie au milieu (lol)

DSC05983

Encore et toujours du Rhino.

DSC05986

Cet oiseau ressemble à un ibis

DSC05988

 

Des hippos au bain

DSC05994

Famille tortue qui bronze !!! j'adore la position relaxation de la première

DSC05996

Et notre grand coup de coeur, le guépard connu pour être le plus rapide.

DSC05997

Dans cette réserve il est tout seul. Et on a eu la chance de le voir. Ils étaient trois mais deux ont été piqué par un serpent et sont morts.

Inutile de vous dire qu'il était interdit de mettre un pied dehors du 4/4. Un de nos copains a dit : on dirait mon titi !!!

 

DSC06001

Il se nourrit d'antilope, de phacochères, de gnous ... Ces lignes noires sous les yeux lui permettraient de ne pas être ébloui par le soleil.

même si c'est un gros chat, il ne peut pas monter aux arbres , na. les impalas n'ont qu'à apprendre  à monter dans les arbres, na

DSC06003

même s'il peut courir jusqu'à 70 km/h, là il est pas très rapide !!!

DSC06005

Les gnous : voilà une bête qu'elle est pas belle du tout

DSC06007

Famille des bovidés, c'est une espèce d'antilope mais pas belle (LOL). la femelle s'appelle la maroufle et le petit le gaou (facile remplacer le n par un a). Ceci c'est pour si vous deviez répondre à un jeu télévisé !!!

DSC06010

Bon je vous le concède, lui non plus n'est pas très beau, le phacochère. En plus il a le vent dans la toison !!! il sort d'un brusching

DSC06017

En fait c'est un porc avec des défenses devant pour déterrer ses aliments. Il n'hésite pas à charger les lionnes.

DSC06034

Le pique boeuf nettoie les parties difficiles du rhino, notamment les yeux. Il aime bien les crottes aux yeux !!! et le nez alors (LOL) ?

aussi

DSC06027

maintenant il est sur la tête

DSC06030

Le bousier, animal très important qui roule sa pelote la tête en bas. Les graines sont ainsi transportées d'un endroit à l'autre et sont resemées

DSC06032

Voilà ce billet un peu long se termine, mais la réserve est grande.

DSC06019

Vous avez pris plaisir à voir tous ces animaux sauvages ?

Posté par defilencadre à 10:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

15 janvier 2018

Quoi de neuf ?

Et si l'on se faisait un petit quoi de neuf depuis le temps.

Avant je remercie les copinautes qui ont pris le temps de poster un commentaire sur mes précédents billets.

Je vais essayer d'en montrer un chaque mois en fonction de mes créations.

Evidemment il y a beaucoup à voir dans ce billet et encore, tout n'a pas été photographié.

 

Je me suis remise à la dentelle aux fuseaux.  Une série de marque pages, déjà envoyés et non pris en photo.

DSC09256

Celui-là c'est un rescapé, le dernier terminé.

DSC09251

Travail en cours

DSC09249

Celui-ci fini mais doit être monté sur une toile.

Pendant es fêtes de la couture avec la réalisation de la robe de princesse de ma nouvelle petite fille Louison. Vous avez vu en adéquation avec la couleur de la chambre.

CeluiGrande

louison

J'ai aussi fait trois trousses pour emporte les pinceaux maquillage en voyage. Et dire que je n'en ai pas fait encore une pour moi.

DSC05421

DSC05422

Avec sa petite trousse assortie qui pourra contenir les rouges à lèvres

DSC05423

DSC05420

Une bonne idée aussi. Sur un cintre une pochette pouvant contenir soit vos épingles à linge sur le fil ou votre petite lingerie dans votre armoire.

DSC09223

J'en profite pour vous montrer quoique un peu tard de la petite déco sur mon meuble qui doit rejoindre les cartons dans la semaine.

DSC09217

DSC09218

Quelques cartes reçues surtout de vous les copinettes.

 

DSC09220

 

DSC09221

D'autres ont été reçues depuis la photo. Un grand merci.

J'en ai réalisées moi aussi mais beaucoup moins que l'an dernier faute de temps. Celle-ci a rejoint sans doute sa destinataire maintenant.

Pas eu le temps non plus de photographier les autres.

DSC09236

Du boitage aussi avec la réalisation d'une boite à bijoux et d'une boite de rangement pour mes canettes.

DSC09253

DSC09254

DSC09255

Et je vous montre  le dernier livre textile de la forêt imaginé par ROXANE 

qui nous fournit tous les mois les modèles. La couverture n'est pas très bien rendue en photo.

DSC09246

DSC09239

DSC09240

DSC09241

DSC09243

DSC09242

DSC09244

DSC09245

Je pense que vous avez reconnu les animaux de nos forêts.

J'ai aussi confectionné un jeu de cubes que je vous montrerai dans un prochain billet (j'ai oublié de prendre la photo, rhoooooo)

Bon maintenant qui a dit qu'une vie de retraitée était de tout repos. Et je ne vous ai pas encore montré les nombreuses balades.

A bientôt pour la suite de notre safari en Afrique du Sud, d'ici là portez vous bien.

 

Posté par defilencadre à 15:48 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

07 janvier 2018

Afrique du Sud

 

A Durban nous ne dormirons qu'une seule nuit. Arrivés tard le soir et départ à 6 h du matin. Ce site est découvert par Vasco de Gama le 25 décembre 1497, et s'appelait RIo Natal avant de s'appeler Port Natal.

Nous profitons peu de la plage. Une belle vue de notre chambre. Nous apprendrons par le guide que deux heures après tout était inondé et les rues de Durban impraticables car inondées.

 

DSC05881

On voit déjà que le ciel est bien chargé. Et pendant ce temps sereins et heureux nous nous dirigions vers la réserve marine de Sainte Lucie pour une croisière dans l'estuaire. Nous faisons 250 km.

 

DSC05883

Là ce n'est plus St Tropez mais pas loin. Les hippos se font bronzer. Je découvre avec ravissement qu'ils ont le ventre tout rose. Ils vivent la plupart du temps dans l'eau pour se protéger du soleil.

 

DSC05884

 

 

Lui c'est déjà le beau bébé. A la naissance un hippo pèse environ 30kg, puis 500 kg à un an et environ 2 tonnes à l'âge adulte. Il faudrait pas en plus qu'il nous marche sur les pieds.

Cet estuaire est classé au patrimoine mondial et est envahi de mangroves et de dunes.

G

Lrande

DSC05887

Câlins ces petits bêbêtes. Ils sont herbivores et se servent de leurs lèvres pour couper l'herbe et non de leurs dents.

DSC05888

DSC05889

Il fait le sourire pour la photo !!! Ou alors une pub pour le dentifrice

DSC05893

De plus en plus les hippo plongent dans l'eau, on va vite savoir pourquoi et déchantés.

DSC05894

Le ciel est strié d'éclairs impressionnants et nous dans le bateau on n'en menait pas large. Le bateau s'est réfugié dans les roseaux.

DSC05898

Pour un peu on se baignait avec les hippos en direct.

DSC05899

Le ciel nous tombe sur la tête, tellement c'est violent on pensait à de la grêle. Du coup la balade se termine plus tôt que prévue.

Nous reprenons le car pour nous rendre dans la réserve de Hluhluwe dans le Swaziland (prononcer comme vous pouvez).

DSC05911

Ce sont les Nyalas en liberté qui nous accueillent. Pas vraiment sauvages mais ne se laissent cependant pas toucher, ils font partie des antilopes qui peuvent courir jusqu'à 50 km/h.

La femelle ci-dessus est de couleur beige.

DSC05916

Ici un mâle plus foncé avec de belles cornes qui se trouve devant notre chambre.

DSC05918

 

DSC05919

DSC05920

Soeur Anne ne vois-tu rien venir !!!!

DSC05922

Le soir une démonstration de danses par les zoulous.

DSC05929

DSC05931

DSC05933

Demain ce sera la découverte de la réserve que j'ai beaucoup aimé, peut être plus que le parc Kruger. Dormez bien car le safari commence de bonne heure. Pour une flemmarde comme moi c'était pas facile.

 

Posté par defilencadre à 15:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

02 janvier 2018

Le Cap (suite)

Une très bonne année à toutes mes abonnées, mes amies et ma famille qui me suivent sur ce blog.

Merci pour les cartes déjà reçues ainsi qu'un calendrier qui m'a particulièrement émue.

 

Nous poursuivons notre voyage en Afrique du Sud avec un arrêt sur la plage des Boulders, où vie une colonie d'environ 2100 manchots.

 

D'énormes rochers délimitent de petites criques sablonneuses.

DSC05785

Nous y accédons par un chemin de planches, mais impossible de les approcher de très près.

DSC05782-001

DSC05778-001

Soeur Anne ! ne vois-tu rien venir ? 

Si une bande de touristes entre deux averses. Tiens d'ailleurs je sens déjà des gouttes !!!

DSC05780-001

Allez les gosses on rentre

DSC05787-001

Un peu la plage de St Tropez en été.

DSC05789

 

Dis moi Jules où t'as posé la serviette !!!

DSC05790-001

Pendant ce temps l'oie d'Egypte balade son petit monde. Elle fait partie d'une sous-famille des tadornes.

On se dirige vers le jardin botanique de Kirstenbosh, pas du tout au même endroit.

Siué sur le versant oriental de la Montagne de la Table, 36 ha paysagers se fondent aux 492 ha de flore naturelle qui couvrent les flancs de la montagne.

2017-10-09 jardin botanique

Des protées de plusieurs couleurs partout ainsi que la protée royale ici en rose.

2017-10-09 jardin botanique1

Dans ce jardin presque uniquement des plantes d'Afrique australe

2017-10-09 jardin botanique2

2017-10-09 jardin botanique3

2017-10-09 jardin botanique4

La Camphor Avenue. La célèbre avenue des camphriers est l’un des passages obligés du parc. Ces arbres aujourd’hui monumentaux furent plantés par Cecil Rhodes en 1898, en l’honneur de l’Impératrice Victoria.

2017-10-09 jardin botanique5

Nous voici dans la canopée. En fait surnommé le serpent-arbre, ce volumineux pont d'acier et de bois s'élèveau milieu des arbres et offre une vue impressionnante.

2017-10-09 jardin botanique6

 

2017-10-09 jardin botanique7

Parmi les cycas et fougères, d'étranges bestioles venues de l'âge du crétacé. C'est un peu Jurassik parc.

2017-10-09 jardin botanique8

2017-10-09 jardin botanique9

A gauche les fougères sont de véritables arbres et à droite les oiseaux de paradis toujours aussi beaux à regarder.

 Nous quittons le Cap en direction de Durban et les réserves d'animaux.

DSC05877

DSC05878

 

Posté par defilencadre à 08:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]