Alors prêts pour les costumes de contes. J'en connais une qui s'appelle ROXANE qui va être contente puisque c'est son thème cette année.

Je dédie donc ce billet à Roxane qui nous enchante avec ses compositions textiles.

 

Cette exposition a tellement de succès qu'elle est poursuivie jusqu'au 4 novembre 2018.

2018-06-251

Toutes les photos ont été prises sans flash. Les costumes se trouvent soit derrière une vitre, soit derrière un tulle.

Le costume de scène désigne des vêtements portés sur scène par des acteurs de spectacle vivant. Cela varie selon le type de réprésentation : ballet, opéra ou théâtre.

DSC00906

Au début du ballet au 18ème siècle, les costumes sont des habits de cour adaptés pour faciliter les mouvements de danse. Au fur et à mesure de l'évolution les tenues changent, à l'époque romantique on voit apparaitre les tutus longs.

DSC00907

Pour l'opéra, le spectateur doit reconnaitre les personnages. Les éléments peuvent être exagérés mais ne doivent pas gêner les interprètes qui ne portent donc ni corset, ni col montant qui gêneraient leurs vocalises.

 

DSC00940

Dans une forêt enchantée à minuit, les elfes et les fées se retrouvent pour danser

DSC00930

DSC00929

Dans les contes, le bien les bonnes fées, et le mal sorcières ou méchantes fées, s'affrontent. La fée carabosse est en un exemple, elle jette un sort à la belle qui s'endort pour cent ans.

Les méchantes sont souvent représentées par des couleurs sombres et longues. Carabosse dont l'arrivée est spectaculaire est souvent suivie par des monstres mi-humains, mi-animaux.

DSC00910

DSC00912

 

DSC00916

DSC00922

DSC00918

DSC00955

J'aime bien le lapin d'Alice au Pays des merveilles.

DSC00942

 

DSC00921

DSC00943

Bonjour celui qui joue le rôle de la chaise !!!

DSC00960

Vous prendrez bien une tasse de thé ?

DSC00963

Le conte du coq d'or est russe. Le costumier et le metteur en scène sont japonais. Ils ont donc fait les costumes comme au Japon avec de longs manteaux aux larges manches.

DSC00927

Le livret de cet opéra de Rimski-Korsakov, inspiré du conte russe écrit par Pouchkine, met en scène un roi ridicule, des courtisans incapables, un magicien roublard, une méchante reine et un coq magique. La censure impériale s’alarma de cette insolence et interdit la représentation de l’œuvre du vivant du compositeur. Le Coq d’or fut créé en France par les Ballets Russes de Diaghilev dans une version chantée et dansée.

 

DSC00926

DSC00962

Dans la dernière salle la mise en scène était grandiose avec un plan incliné en miroir pour voir les costumes de dos.

DSC00956

Parfois les costumes peuvent être très très modernes.

DSC00944

DSC00964

DSC00953

DSC00959

Je ne peux tout vous montrer, car pour certaines photos, pas assez de lumière. Je vous conseille d'y aller, c'est géant..........

enfin pour celles qui aiment ça ...........