Trop chaud pour faire des balades ?

D'accord. Pas de problème je vous emmène dans un musée climatisé.

Tout le monde ou presque connait le musée du Louvre à Paris, mais qui connait celui de Lens ?

DSC00703

Ce musée d'aspect contemporain a été construit sur le site de l'ancienne fosse n°9 des mines de Lens. Il a été inauguré le 4 décembre 2012.

DSC00705

Les anciennes voies de chemin de fer qui reliaient les puits ont été transformées en chemin d'accès. C'est très ombragé et agréable.

 

DSC00810

Une grande galerie de 3 000 m2 appelée la galerie du temps est une exposition permanente. Les oeuvres exposées suivent comme son nom l'indique la chronologie du temps jusqu'aux portes du XXème siècle.

DSC00811

Je ne peux m'attarder sur l'expo permanente car l'exposition temporaire était grandiose : L'empire des roses

C'est l'orientaliste André du Ryer qui a ainsi traduit l'ouvrage du poète persan. Lorsque les premiers souverains qajars s'installent à Téhéran, c'est ainsi qu'ils baptisent leur palais.

DSC00709

A l'entrée ce costume créée par Christian Lacroix pour le ballet Shéhérazade en 2001, en taffetas de soie brodé.

DSC00716

Un dessin montrant les bains tels que des voyageurs ont pu les admirer en découvrant l'Iran.

DSC00712

Une aquarelle montrant la campagne autour de Téhéran

2018-06-07

De nombreux portraits de shah ornaient cette expo.

2018-06-071

Un encadrement de fenêtre en céramique provenant d'Iran probablement de Téhéran datant de 1880-1900.

DSC00744

DSC00819

Outre les céramiques j'ai pu admiré aussi de nombreuses enluminures.

Cette peinture ci-dessous représente l'arrivée d'un prince et date fin 16ème début 17ème, les marges vers 1880.

DSC00742

Les finesses des décors m'ont éblouie. Nous avons pu voir d'authentiques peintures du 16ème et 17ème, mais les marges ont été enluminées à la période qajare. L'emploi abondant des ors est la marque du peintre Razi Taliqani.

DSC00739

DSC00743

La finesse des décors de portes montre tout l'art iranien

DSC00740

DSC00765

De nombreuses enluminures également sur les livres.

DSC00798

 

Je vous laisse déjà admirer ce premier volet, un second demain.

C'est pourquoi je ferme les commentaires.