Je suis très très partagée entre vous montrer le salon d'aiguille en fête et les photos de Venise.

 

Ce salon ferme ses portes demain et ce billet peut inciter des hésitantes à y aller.

Donc Venise sera pour le prochain billet.


Inutile de vous montrer les stands, comme l'a dit MONIQUE (allez voir ses photos), beaucoup plus de tricot et de tissus, notamment de toile enduite, que de broderies. Le patchwork est encore bien représenté.

 

Le thème de cette année est le blanc tradition. passion.

 

J'ai été enchantée par l'exposition qui est tout à fait dans ma partie, la dentelle et le boutis.

DSC09766

Cols et dentelles présentés par Tuulikki CHOMPRE, passionnée par les savoir-faire transmis de génération en génération. Elle présente une partie de sa magnifique collection de cols, chaque pièce racontant une histoire de dentelle.

DSC09767

DSC09768

DSC09769G

Claire ROUGERIE a une prédilection pour les techniques oubliées, le mélange des matériaux et la récupération.

Il y a déjà pas mal d'années, j'ai moi aussi fait un peu de macramé, notamment des suspensions pour plantes vertes.

Clrande

DSC09771

DSC09772

DSC09773

En invitant France Boutis, aiguille en fête souhaite apporter son soutien au dossier que porte l'association, pour la reconnaissance de cet art textile au Patrimoine immatériel de la culture française, afin de protéger ce savoir-faire.

J'ai bien entendu signer, car quand on voit ces réalisations, on ne peut qu'avoir envie de protéger ce savoir-faire.

DSC09775

Je vais avoir honte de vous montrer le mien terminé. Mais les personnes présentes sont dans le partage et m'ont bien expliqué comment terminer le mien et quelques astuces supplémentaires.

DSC09776

Kumiko NAKAYAMA GOAEVERTS , créatrice japonaise vivant en France, revisite avec excellence la tradition provençale du boutis pour créer des pièces contemporaines.

DSC09777

DSC09778

Les boutis d'Hubert VALERI jouent avec la lumière.

DSC09779

 

DSC09811

Un ensemble de dentelles de la première moitié du 20ème siècle, présenté par l'association La Blonde de Caen, laisse imaginer le passé fastueux de cette luxueuse dentelle au fuseau.

 

DSC09781

DSC09782

Un charmant monsieur nous a expliqué ces différents dessins récupérés in extrémis (avant d'être jetés à la poubelle !!!)

DSC09783

Marie BELGACEM a créé une matière naturelle issue de l'argile, pour immortaliser l'empreinte de la dentelle sans détériorer l'original. L'empreinte est faite en une seule prise, sur un support de bois, rendant chacune des pièces uniques.

DSC09784

Nathalie LEVERGER crochète des formes de cocons ou de nasses. Les pièces durcies puis cousues entre elles forment des suspensions ou totems.

DSC09786

Depuis 15 ans, aiguille en fête met en lumière des associations qui permettent l'émancipation des femmes. Cette année elle invite SHE FRANCE dont l'objectif est la survie du Kantha, exceptionnelles broderies main du Bengale, qui permet d'apporter des revenus équitables et réguliers à une communauté d'un millier de brodeuses.

DSC09788

C'est enrichissant de voir qu'à travers le monde des milliers de femmes brodent.

DSC09791

Ce que certains voient comme de vieux chiffons, deviennent pour Judith VITTET les pinceaux de son écriture textile. Elle propose un espace sensible, on flotte, on rêve, on s'échappe dans les abysses.

DSC09792

L'espace tricot papier est étonnant. A l'entrée cet énorme écharpe tricotée avec du papier.

Spécialisé dans le design de papier, Ludovic BROSSE conçoit des accessoires, des vêtements ou des objets de décoration.

ll travaille pour des maisons de mode, il a créé une collection de robes de papier et mannequins en cartons.

DSC09793

Le voici à l'oeuvre habillé d'une veste en papier. Ce n'est pas n'importe quel papier, il a été charmant et explique son approche.

DSC09798

DSC09812

L'association Jours, semis et entre-deux propose chaque année un thème différent. Il suffit d'envoyer un carré de 20 X 20 sur le thème voyages. Comme c'est l'année du blanc, il est bien représenté. C'est un projet perpétuel et évolutif qui regroupe plus de 1 200 carrés du monde entier.

DSC09795

DSC09796

DSC09797

On retrouve le Taj Mahal en boutis.

DSC09799

Il y avait évidemment des carrés de couleurs, comme chaque année. Monique en a présenté quelques uns.

Un bustier présenté par l'école de Broderie d'art Paul Lapie.

DSC09800

Alors là aussi j'ai beaucoup aimé. Un stand d'aliments entièrement tricoté.

Stand le mouton qui ne voulait pas finir dans une assiette.

DSC09801

J'ai aimé les coquelicots

DSC09802

La mousse est entièrement tricotée.

J'ai pensé à Viviane très très fort, qui avait fait la même chose pour sa petite fille.

On fait son marché,

DSC09803

Remarquez le jambon, et le camembert

DSC09804

La charcuterie

DSC09805G

Le choux fleur est particulièrement réussi

LMoyenneMoyenne

DSC09806

Un autre stand présente de la lingerie tout à fait originale, association pour le cancer du sein

DSC09807

Nouveau projet fou de Tricote un sourire. 100 000 carrés en tricot (oui vous avez bien lu) pour réaliser une nouvelle oeuvre de Monet, Pont sur l'étang de nymphéas. L'an dernier c'était la femme à l'ombrelle. Malheureusement l'oeuvre n'était pas placée pour que l'on ai du recul. Aussi nombreux sont ceux qui sont passés à côté sans le voir. Les carrés de tricot font 5 X 4 cm

DSC09808

Je terminerai par cette grande fresque composée de nombreux napperons

DSC09809

DSC09810

Ce billet était bien long, mais je crois que ce salon en valait la peine. Il est encore temps d'y aller.

rande