A Durban nous ne dormirons qu'une seule nuit. Arrivés tard le soir et départ à 6 h du matin. Ce site est découvert par Vasco de Gama le 25 décembre 1497, et s'appelait RIo Natal avant de s'appeler Port Natal.

Nous profitons peu de la plage. Une belle vue de notre chambre. Nous apprendrons par le guide que deux heures après tout était inondé et les rues de Durban impraticables car inondées.

 

DSC05881

On voit déjà que le ciel est bien chargé. Et pendant ce temps sereins et heureux nous nous dirigions vers la réserve marine de Sainte Lucie pour une croisière dans l'estuaire. Nous faisons 250 km.

 

DSC05883

Là ce n'est plus St Tropez mais pas loin. Les hippos se font bronzer. Je découvre avec ravissement qu'ils ont le ventre tout rose. Ils vivent la plupart du temps dans l'eau pour se protéger du soleil.

 

DSC05884

 

 

Lui c'est déjà le beau bébé. A la naissance un hippo pèse environ 30kg, puis 500 kg à un an et environ 2 tonnes à l'âge adulte. Il faudrait pas en plus qu'il nous marche sur les pieds.

Cet estuaire est classé au patrimoine mondial et est envahi de mangroves et de dunes.

G

Lrande

DSC05887

Câlins ces petits bêbêtes. Ils sont herbivores et se servent de leurs lèvres pour couper l'herbe et non de leurs dents.

DSC05888

DSC05889

Il fait le sourire pour la photo !!! Ou alors une pub pour le dentifrice

DSC05893

De plus en plus les hippo plongent dans l'eau, on va vite savoir pourquoi et déchantés.

DSC05894

Le ciel est strié d'éclairs impressionnants et nous dans le bateau on n'en menait pas large. Le bateau s'est réfugié dans les roseaux.

DSC05898

Pour un peu on se baignait avec les hippos en direct.

DSC05899

Le ciel nous tombe sur la tête, tellement c'est violent on pensait à de la grêle. Du coup la balade se termine plus tôt que prévue.

Nous reprenons le car pour nous rendre dans la réserve de Hluhluwe dans le Swaziland (prononcer comme vous pouvez).

DSC05911

Ce sont les Nyalas en liberté qui nous accueillent. Pas vraiment sauvages mais ne se laissent cependant pas toucher, ils font partie des antilopes qui peuvent courir jusqu'à 50 km/h.

La femelle ci-dessus est de couleur beige.

DSC05916

Ici un mâle plus foncé avec de belles cornes qui se trouve devant notre chambre.

DSC05918

 

DSC05919

DSC05920

Soeur Anne ne vois-tu rien venir !!!!

DSC05922

Le soir une démonstration de danses par les zoulous.

DSC05929

DSC05931

DSC05933

Demain ce sera la découverte de la réserve que j'ai beaucoup aimé, peut être plus que le parc Kruger. Dormez bien car le safari commence de bonne heure. Pour une flemmarde comme moi c'était pas facile.